Dépêches

Haïti-Crise : La plateforme 4G Kontre souhaite le maintien de la résistance populaire jusqu’à la démission de Jovenel Moïse


mardi 5 novembre 2019

P-au-P, 05 nov. 2019 [AlterPresse] --- La plateforme d’organisations paysannes 4G Kontre exhorte la population haïtienne à tenir, encore plus haut, le flambeau de la mobilisation, jusqu’à la démission du président Jovenel Moïse, dans une note de presse, en date du 4 novembre 2019, transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

La plateforme 4G Kontre suggère aux autres secteurs de discuter avec la structure « Passerelle », en vue de parvenir à une entente autour de la formation d’un gouvernement de transition et d’une feuille de route.

Cet appel est lancé notamment à l’endroit de l’Alternative consensuelle pour la refondation d’Haïti, du parti politiquue Fanmi Lavalas, du secteur privé, du Forum patriotique de Papaye et de protagonistes dans la société civile.

« Nous leur demandons de se liguer, cette semaine, pour libérer le pays de Jovenel Moïse. Le peuple en a assez ! Jovenel Moïse doit partir rapidement, pour favoriser un retour à la vie nationale », lit-on dans cette note du 4 novembre 2019.

Les activités dans les écoles et administrations publiques ne reprendront qu’après la démission de Jovenel Moïse, soutient la plateforme 4G Kontre, tout en encourageant les protestataires à maintenir les barricades dans les rues.

4G Kontre appelle le Core Group à se désolidariser avec Jovenel Moïse, qui est déjà rejeté littéralement par le peuple haïtien.

« Non à l’aide alimentaire de l’occupation. Ce que nous voulons aujourd’hui, c’est la démission du président Jovenel Moïse, pour la mise en place d’un gouvernement de transition, qui relancera la production locale », insiste la plateforme d’organisations paysannes 4G Kontre.

En accordant une aide de 2,000 tonnes d’aliments à Haïti, les Etats-Unis d’Amérique viennent de réitérer leur demande de former un gouvernement « qui sera à l’écoute des besoins de l’ensemble des citoyennes et citoyens haïtiens ».

Différents protagonistes politiques discutent entre eux,cette semaine, dans l’objectif de parvenir à un plan commun de sortie de crise.

Des mécanismes sont envisagés pour remplacer Jovenel Moïse et son équipe Tèt kale, avant la date du lundi 18 novembre 2019. [dj emb rc apr 05/11/2019 16:30]