Dépêches

Haïti-Crise : Le parti politique Pitit Dessalines lance un appel à l’unité au sein de l’opposition


mardi 5 novembre 2019

P-au-P, 05 nov. 2019 [AlterPresse] --- Le parti politique Pitit Dessalines invite la structure « Passerelle », l’Alternative consensuelle pour la refondation d’Haïti et le regroupement politique Mache Kontre [1], entre autres, à faire « front commun » pour trouver une seule proposition de sortie de crise.

« Le mouvement touche à sa phase finale. Si les acteurs ne s’entendent pas pour la gérer, son contrôle risque de leur échapper, avertit Jean-Charles Moïse, secrétaire général du parti politique Pitit Dessalines, lors d’une conférence de presse, ce mardi 5 novembre 2019, à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Le peuple réclame l’unité entre les protagonistes politiques de l’opposition, affirme Pitit Dessalines.

Face à cette crise, qui paralyse le pays depuis 8 semaines (depuis le dimanche 15 septembre 2019), le regroupement politique Mache Kontre a proposé une démarche baptisée « Haïti : pour une résolution inclusive de la crise ».

Cette démarche suggère un consensus entre les protagonistes, pour mettre en place un Conseil national de transition.

Par ailleurs, l’Alternative consensuelle pour la refondation d’Haïti ainsi qu’une vingtaine de partis et d’organisations se tournent vers la Cour de Cassation, d’où ils comptent tirer 3 personnalités, dont l’une devra être désignée à la nouvelle présidence de la république d’Haïti.

« Pour éviter toute division », Pitit Dessalines estime qu’il faut considérer la Cour de Cassation.

Par rapport à cette controverse, le Mouvement patriotique démocratique et populaire (Mpdp) dit craindre une transition mal fagotée yon tranzisyon tèt chat, entre la communauté internationale et certains protagonistes dans la société.

Tout en appuyant le regroupement Passerelle, Pitit Dessalines le met en garde contre toute influence des protagonistes politiques et économiques, ou des protagonistes étrangers.

Entre-temps, une série de pourparlers se déroulent, durant cette première semaine de novembre 2019, entre différents protagonistes politiques, dans l’objectif de parvenir à un plan commun de sortie de crise, qui comprendrait les mécanismes envisagés pour remplacer Jovenel Moïse et son équipe tèt kale.

Avant la date du lundi 18 novembre 2019, devrait être présentée à la nation la personnalité, appelée à remplacer Jovenel Moïse, annonce Michel André, porte-parole du Secteur dit démocratique et populaire. [mj emb rc apr 05/11/2019 15:55]

[1Mache Kontre regroupe les partis politiques Fusion des sociaux-démocrates haïtiens (Fusion), Verite, l’Organisation du peuple en lutte (Opl) et le Mouvement chrétien pour une nouvelle Haïti (Mochrena).