Dépêches

Haïti-Crise : Démission de Jovenel Moïse et renvoi du parlement, exigent des représentants d’étudiants au Conseil de l’Ueh


lundi 14 octobre 2019

P-au-P, 14 oct. 2019 [AlterPresse] --- Des représentants d’étudiantes et d’étudiants au niveau du Conseil de l’Université d’État d’Haïti (Ueh) [1] réclament le départ sans conditions du président Jovenel Moïse.

Ils exigent également le renvoi immédiat du parlement haïtien, dans une note conjointe, en date du 14 octobre 2019, dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Les activités demeurent toujours paralysées à travers le territoire national, au début d’une cinquième semaine de mobilisations contre le régime politique en place, de plus en plus décrié.

Les autorités doivent faire « des sacrifices de grandeur d’âme », de nature à éviter au pays la souillure de sa souveraineté, souhaitent les représentants d’étudiantes et d’étudiants.

Ils critiquent Jovenel Moïse pour son implication dans des dossiers de corruption et son incapacité à diriger le pays.

Ils recommandent la mise en place d’une transition de 3 ans, qui aura pour responsabilités d’aborder les problèmes « d’insécurité, la précarité des conditions de vie, la tenue du procès PetroCaribe, la réforme constitutionnelle et l’organisation des élections ». [mj emb rc apr 14/10/2019 13:40]

[1Les représentants d’étudiantes et d’étudiants au sein du Conseil de l’Université d’Etat d’Haïti (Ueh) sont Dieuvenson Dieudonné, représentant de la Faculté d’agronomie et de médecine vétérinaire (Famv), Fessando Suffren, représentant de la Faculté de linguistique appliquée (Fla), Mikerlange Registre, représentant de l’Institut national d’administration, de gestion et des hautes études internationales (Inaghei), Michelet Esteve, représentant de la Faculté des sciences (Fds), Harold Anestal, représentant de l’École normale supérieure/Institut d’études et de recherches africaines (Ens/Ierah), Seevlay Bazard, représentant de la Faculté d’odontologie (Fo), Danove Jose Karly Dieufort, représentant de la Faculté de médecine et de pharmacie (Fmp) et Tcharly Seme, représentant de la Faculté de droit et des sciences économiques (Fdse), entre autres.