Documents

Haïti-Crise : Une centaine d’organisations de la société civile lancent un appel en faveur du « sauvetage national »


samedi 12 octobre 2019

Déclaration de sauvetage national

Document transmis à AlterPresse le 11 octobre 2019

Haïtiennes et Haïtiens d’Haïti et de la Diaspora, L’HEURE EST GRAVE !

La situation de la barque nationale est plus que jamais en péril : défaillance absolue de l’État ; délabrement de l’administration publique ; corruption débridée ; dégringolade de la gourde ; brutalité accrue de la vie chère ; aggravation de la misère matérielle et morale ; frustrations grandissantes, colère et révolte de la population exprimées depuis plusieurs mois à travers
des manifestations récurrentes ; amertume de la jeunesse laissée-pour-compte ; détresse des chômeurs révoltés ; désespoir des enfants abandonnés dans les rues en feu ; blocage total du fonctionnement de tous les secteurs ; fermeture récurrente des écoles et universités, magasins, hôpitaux et centres de santé ; dysfonctionnement douloureux de la vie sociale ; pertes en vies humaines, destruction de biens privés et publics ; champ libre aux vols, viols, tueries et assassinats perpétrés par des gangs armés ; amalgame de violences socioéconomiques, gouvernementales, claniques, populaires et revendicatives ; perte de confiance absolue entre la population et le gouvernement. Haïti se trouve plongée dans une situation chaotique annonçant une catastrophe humanitaire imminente.

La grande majorité des organisations de la société civile, des groupes politiques, des associations patronales et professionnelles, des groupes de jeunes, des syndicats, des universitaires, des groupes religieux de différentes confessions, des groupes de vodouisants et des loges maçonniques constatent que le pays n’est pas dirigé et que le gouvernement a perdu le contrôle de l’appareil d’État. Nous, signataires de la présente déclaration, tout aussi
indignés comme cette grande majorité de la population par la chute libre de la société, nous invitons tous les secteurs à s’unir en un seul bloc solidaire autour de cet appel afin d’engager des discussions approfondies en vue d’une solution durable à la crise.

Tout en exprimant nos sympathies aux victimes de la situation, nous demandons aux autorités publiques et à toutes les forces sociopolitiques du pays de répondre à cet appel patriotique, de s’élever à la hauteur de leurs responsabilités, de se poser en acteurs-citoyens responsables et d’accepter les sacrifices nécessaires à la résolution de la crise.
- 
Au nom de la Nation haïtienne, nous nous adressons à vous :

1. 1. Monsieur le Président de la République .

Pour reconnaitre la faillite de votre gestion de la chose publique et vous appeler à remettre à la Nation votre démission.

2. 2. Mesdames, Messieurs les Parlementaires .

Pour reconnaitre que la faillite de la 50ème législature a grandement contribué à la situation désastreuse que vit actuellement le pays et pour vous demander de constater la caducité du Parlement actuel en renonçant collectivement et immédiatement à ce qui reste de vos mandats.

3. 3. Compatriotes de la Société civile .

Pour vous convier à participer à l’établissement d’un accord politique dont l’objectif principal est la mise en place et l’accompagnement d’une transition pacifique et ordonnée.

4. 4. Compatriotes de l’opposition politique .

Haïti a besoin de vous ; la Patrie commune a besoin de vous, de votre patriotisme, de votre sacrifice de l’intérêt personnel au profit de l’intérêt national. Agissez au nom de la Nation, pour la Nation, avec la Nation pour que le pays arrive à mettre en place un gouvernement de sauvetage national dont les objectifs principaux devraient inclure :

I. Le rétablissement de l’ordre public (la sécurisation du pays, le retrait de la carte d’identité illégale, la tenue d’élections générales, libres, transparentes et honnêtes, la dépolitisation de la PNH, le démantèlement des gangs armés, l’instauration de l’autorité de l’État, le renforcement des dispositifs de protection des droits humains…).

II. Le redressement de l’administration publique et la régularisation du
fonctionnement de nos services publics.

III. La mise en oeuvre d’un programme d’urgence au bénéfice des groupes les plus
vulnérables.

IV. La relance des activités économiques.

V. La mise en ordre des finances publiques.

VI. Le suivi des dossiers liés à la gestion des fonds Petro Caribe et de tout autre dossier relatif à la corruption et au détournement des biens publics.
VII. La réorganisation du Conseil électoral et la garantie de son fonctionnement sur une base non partisane.
- 

VIII. L’accompagnement des partis politiques en vue des prochaines élections.
IX. L’organisation de la Conférence nationale (bases organisationnelles nationales consensuelles, termes de référence et méthodologie, réalisation effective).

X. La préparation et le vote d’une nouvelle Constitution.

XI. La réforme du système judiciaire en commençant par les actions immédiates à
prendre pour mettre fin à la culture d’impunité entretenue par notre administration judiciaire.

XII. L’harmonisation du cadre de coopération avec les politiques publiques et la
coordination effective de toutes les assistances économico-financières de la
communauté internationale, indispensables au redressement de l’économie du
pays.

XIII. La mise en place d’une diplomatie moderne, responsable et efficace au service des intérêts du pays et de ses ressortissants.

Chers compatriotes

Le retrait de l’équipe dirigeante actuelle devrait être organisé de façon à protéger les institutions républicaines, éviter le gaspillage des ressources publiques et prévenir un déchoucage généralisé qui ne pourrait qu’accroitre la misère du peuple haïtien et retarder davantage le développement économique du pays. Pour cela, nous, citoyens et citoyennes, appartenant aux forces vives de la société haïtienne, créons une « PASSERELLE » qui est une structure d’interface pour faciliter, dans un délai limité à un mois :

1. La construction d’une Entente politique de transition entre les forces sociales et politiques du pays engagées pour le changement (notamment prenant en
compte la définition des mécanismes de gouvernance de la transition, le choix
des personnalités appelées à constituer le Gouvernement de sauvetage national
et la feuille de route de ce gouvernement) ;

2. Le départ ordonné du pouvoir du Président de la République, M. Jovenel MOÏSE ;

3. Les conditions du retrait de tous les Parlementaires de la 50e Législature ;

4. La mise en place d’une structure citoyenne de contrôle de l’action gouvernementale.
- 
La Passerelle bénéficiera de l’appui des Haïtiens et Haïtiennes du pays et de la diaspora pour accomplir sa mission. Elle pourra faire appel à des experts et à des professionnels de haut niveau pour l’assister dans l’exécution de son mandat.

Nous, organisations de défense des droits humains, patronales, syndicales, paysannes, universitaires, de la société civile, signataires de la présente déclaration, constituant une coalition d’acteurs, proposons les sept personnalités suivantes issues de différents secteurs pour jouer le rôle de facilitation entre les parties prenantes.

Bernard CRAAN

Carole DEMESMIN

Castel GERMEIL

Dr Sofia LORÉUS

Dr Charles MANIGAT

Sabine MANIGAT

Lemète ZÉPHYR

Les membres de la PASSERELLE s’engagent à exercer leur mandat à titre bénévole et à ne pas intégrer le Gouvernement de sauvetage national.

Chers compatriotes, citoyennes et citoyens haïtiens, nous nous engageons
solennellement à réaliser les termes de cet « Appel », avec votre support, en mettant tout en oeuvre pour assurer la mise en place de la PASSERELLE et l’installation d’un Gouvernement de sauvetage national.

Pour authentification :

Jocelyne COLAS

Édouard PAULTRE

Port-au-Prince, le 10 octobre 2019
- 
SIGNATAIRES

ORGANISATIONS SYNDICALES
1. Action Nationale des Chauffeurs (ANC)
2. Association des Chauffeurs Canapé Vert (ACCV )
3. Association des Chauffeurs et Conducteurs Haïtiens (AC2H)
4. Association des Chauffeurs et des Travailleurs Haïtiens (ACT2H)
5. Association des Chauffeurs de Transport Routier de la Grand-Anse (APCPROGA)
6. Association des Chauffeurs Haïtiens (ACA)
7. Association des Conducteurs et Chauffeurs Haïtiens (AC2H)
8. Association Chauffeurs des Propriétaires et Chauffeurs de la Plaine du Cul de Sac (APCPCS)
9. Association de Transporteurs de Ganthier (ATPG)
10. Association des Transporteurs de la Croix des Bouquets (ATCB)
11. Association des Transporteurs Publics Bonnette (ATPB)
12. Association Nationale des Camionneurs Haïtiens (ANACH)
13. Brigade Syndicale Anti Corruption (BSAC)
14. Centrale des Syndicats et des Travailleurs Haïtiens (CSTH)
15. Centre de Développement Communautaire, (CEDEC)
16. Cercle des Transporteurs Haïtiens (CTPH)
17. Coalition des Chauffeurs de Moto (KCM)
18. Confédération des Travailleurs Haïtien (CTH)
19. Confédération des Travailleurs(ses) Secteur Public/Privé (CTSP)
20. Coopération nationale des syndicats de transport haitien (Constrah)
21. Coopération nationale des syndicats de transport haitien(Constrah)
22. Coordination Syndicale Haïtienne (CSH)
23. Fédération des Transporteurs Publics de la Croix des Bouquets (FTPCB)
24. Fédération des Transporteurs Publics Haïtiens (FTPH)
25. Fédération Haïtienne des Travailleurs Artisans et Professionnels (FEHATRAP)
26. Fédération Nationale des Travailleurs de contstruction (FENATCO
27. Fédération Nationale des Travailleurs de Santé (FENATRAS)
28. Fédération Nationale des Travailleurs en Éducation et en Culture (FENATEC)
29. Flambo Justice (FJ)
30. Kole Zèpòl pou Redrese Nasyon N (KOZEREN)
31. Mouvement Unifié des Transporteurs Haïtien (MUTH)
32. Plateforme Nationale des Syndicats Transport Fidele (PNSTF)
33. Plateforme Nationale des Syndicats Transport Haïtien (PFNSTH)
34. Plateforme des Associations des Chauffeurs de Taxi d’Haïti (PLAMMOTHA)
35. Plateforme des Syndicats Transport d’Haïti (PLASYNTHA)
36. Rassemblement des Chauffeurs de Tap-Tap d’HaÏti (RCTTH)
37. Rassemblement des Chauffeurs du Sépartement du Sud (RCDS)
38. Secteur Transport Terrestre Haitien (STTH)
39. Secteur Transporteur Terrestre Haïti (STTH)
40. Syndicat Transport Federe Métropolitain SOS (TFM)
41. Syndicat de Chauffeurs et Propriétaires des Poids Lourds Haïtiens (SCTPLH)
42. Syndicat de Chauffeurs Publics Département de l’Ouest (SCPDO)
43. Syndicat Chauffeurs Taxi Moto (SCTM)
44. Syndicat Chauffeurs Transport Public (SCTP)
45. Syndicat Chauffeurs et Propriétaires Actifs de Fonds Verrettes et du Sud Est (SYCAPFOST)
46. Syndicat des Chauffeurs des Chauffeurs Propriétaires de Transport d’Haïti (SCPT)
47. Syndicat Chauffeurs et Propriétaires d’eau et des Passagers (SCPD)
48. Syndicat des Opérateurss de Poids Lourds Haïtiens (SOPLH)
49. Syndicat des Propriétaires & Chauffeurs du Nord (SPCN)
50. Syndicat des Transporteurs du Cap-Haitien (SYTRACH)
51. Syndicat National des Chauffeurs de Poids Lourds (FNCPL)

VODOUISANTS
52. Asosyasyon Lakou Otantik Vodou inifye pou yon lòt Edikasyon (ALOVIYE) Haïti/Can/FL/
53. Batay Vodouyizan Konsekan (BAVOK )
54. Fanm Danti yo (F.D.)
55. Gran Fanmi Dawo Saint Michel de Latalay/ Nò / Gonaives .
56. Konfederasyon Nasyonal Vodou Ayisyen ( K .N .V .A )
57. Konfederasyon Vodou Nasyonal Entènasyonal revolisyonè ( K.A.V.E.N.R)
58. LAKOU Badyo
59. LAKOU Dereyal
60. LAKOU Kanpèch
61. LAKOU sèk a Dòno
62. LAKOU Vodou chawa
63. Misyon relijye spirityèl ak kiltirèl Vodou Ayisyen (M I V O K A )
64. Òganization Legphibaho
65. Sosyete Alouba. Ayiti/ FL
66. Sosyete Zila FL
67. Souvenans

ORGANISMES DE DROITS HUMAINS
68. Commission Haïtienne pour le respect des Droits Humains (CHREDHU)
69. Conseil Haïtien des Acteurs non Étatiques (CONHANE)
70. Ensemble Contre la Corruption (ECC )
71. Flambo Justice (FJ)
72. Programme Alternatif de Justice (PAGE)

ORGANISMES COMMUNAUTAIRES
73. Asosyasyon pou yon Sosyete Sivil Ekitab (ASOSYE)
74. Centre de Développement Communautaire (CEDEC)
75. Comité d’union et de support aux municipalités (CUSM)
76. Kole Zèpòl pou Redrese Nasyon N (KOZEREN)
77. Konbit Pou Kiltive e Rebwaze Latè (KRELA)
78. Revandikasyon Pèp

ORGANISATIONS DE FEMMES ET DE JEUNES
79. Aksyon Jèn pou Avansman Vodou (AJAV)
80. Asosyasyon pou Devlopman Mont Organisé
81. Association Culturelle des Jeunes de Terre Neuve (Jecasten)
82. Association des Jeunes Progressistes du Nord-Est (AJPNE)
83. Association pour la promotion de l’art (APA)
84. Compagnie culturelle Jacques Stephen Alexis
85. Femmes en Association pour le Développement d’Haiti et le Renforcement de l’Intégration
Sociale (FADHRIS)
86. Flanbo Jistis Fanm, Jean Marra Jacinthe (FLAJFA)
87. Fòs Nòdès
88. Jeunes en action de Ouanaminthe
89. La chambre d’écriture
90. Les femmes d’abord (FE D’A)
91. Mouvman Fanm Vallières
92. Nou Pap Konplis
93. Pitit lakay compagnie
94. Reflexe compagnie.
95. Unité des Jeunes pour le Développement Meilleur de les Anglais (UJDA)

ORGANISATIONS PAYSANNES
96. 4 G Kontre (Mouvement Paysans Papaye (MPP) ; Mouvman Peyizan Nasyonal Kongrè Papay)
97. Tèt Kole Ti Peyizan Ayisyen (TK)
98. Coordinnation Régiponale des Organisations du Sud-Est (CROSS)

ORGANISATIONS PATRONALES
99. Chambre de Commerce et d’Industrie d’Haïti
100. Chambre de Commerce et d’Industries du Centre
101. Chambre de Commerce et d’Industries de la Grande Anse
102. Chambre de Commerce et d’Industries de l’Ouest
103. Chambre de Commerce et d’Industries du Nord
104. Chambre de Commerce et d’Industries du Nord-Est
105. Association des Industries d’Haïti (ADIH)
106. American Chamber of Commerce (AMCHAM)
107. Chambre franco-haïtienne de commerce et d’industrie (CFHCI)
-