Dépêches

Haïti-Médias : L’Anmh et l’Ajh appellent la justice à se pencher sur le dossier d’agression contre le photojounaliste Dieu Nalio Chéry


jeudi 26 septembre 2019

P-au-P, 26 sept. 2019 [AlterPresse] --- L’Association nationale des médias haïtiens (Anmh) et l’Association des journalistes haïtiens (Ajh) appellent la justice à se pencher sur l’acte d’agression par balle, dont a été victime, le lundi 23 septembre 2019, au parlement, le photojounaliste d’Associated Press, Dieu Nalio Chéry, de la part du sénateur Ralph Féthière.

L’Anmh exhorte la justice haïtienne à « ouvrir une instruction pour entendre le sénateur et comprendre les circonstances, l’ayant porté à faire usage de son arme dans un environnement volatil », dans une note, dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

« Le geste inconsidéré » du sénateur aurait pu « avoir des circonstances regrettables et pour la foule présente et pour lui-même », souligne-t-elle.

Dans une autre note de protestation, que s’est procurée AlterPresse, l’Ajh dénonce le fait qu’aucune action n’ait été entreprise, par les autorités judiciaires et policières, pour sanctionner les auteurs d’actes de violences, commis contre des journalistes victimes dans l’exercice de leur fonction, dont Dieu Nalio Chéry.

Le photojournaliste Dieu-Nalio Chéry a reçu une balle à la mâchoire, au cours d’un reportage, dans la matinée du lundi 23 septembre 2019, au parlement, suite à des tirs du sénateur Jean Marie Ralph Féthière (Nord), pris à partie par des manifestants.

Cet incident est survenu, en marge de la séance, programmée par le président du sénat Carl Murat Cantave, de ratification du premier ministre nommé Fritz William Michel, une séance avortée au parlement, à cause des heurts provoqués par des protestations anti-gouvernementales.

Le Kolektif 2 Dimansyon (K2D) et l’Union des journalistes photographes haïtiens (Unpjh) ont aussi dénoncé l’agression, à l’encontre du photojournaliste Dieu Nalio Chéry. [emb rc apr 26/09/2019 16:10]