Dépêches

Politique : Malgré la crise en Haïti, participation annoncée de Jovenel Moïse à la 74e assemblée générale des Nations unies


lundi 23 septembre 2019

P-au-P, 23 sept. 2019 [AlterPresse] --- Malgré une crrise multiforme sur le territoire national et les mouvements de protestation, qui réclament sans cesse sa démission, le président de plus en plus contesté Jovenel Moïse devrait quitter Haïti, le mardi 24 septembre 2019, pour New York (Etats-Unis d’Amérique), afin de prendre part à la 74e assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (Onu), apprend l’agence en ligne AlterPresse.

Jovenel Moïse devrait prendre la parole devant l’assemblée générale de l’Onu, le jeudi 26 septembre 2019, indique le titulaire démissionnaire du Ministere des affaires étrangères (Mae), Bocchit Edmond.

Des rencontres bilatérales devraient également avoir lieu entre Jovenel Moïse et le premier ministre de l’Inde, le secrétaire général de l’Onu, la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif), en marge de cette assemblée.

Jovenel Moïse devrait également s’entretenir avec le président américain Donald Trump.

Les discussions à la 74e Assemblée générale des Nations unies devraient tourner autour de la coopération dans des domaines, liés, notamment, au développement, à la paix et à la sécurité.

La participation du président Jovenel Moïse à l’Assemblée générale de l’Onu arrive dans un contexte de mobilisations populaires en Haïti, qui réclament son départ de la présidence politique.

Le Collectif 4 décembre critique l’éventuelle participation du président à cette assemblée, dans un moment où le pays connait un éclatement social.

Le chef de l’Etat ne va pas parler au nom du peuple parce que la majorité demande sa démission, déclare-t-il.

Une séance de ratification du premier ministre nommé Fritz William Michel n’a pu se tenir, ce lundi 23 septembre 2019, au sénat, en raison de tensions survenues aux abords du parlement.

Un photo-journaliste de l’agence Associated Press (AP), Dieu Nalio Chéry, en est sorti blessé par balle, dans l’exercice de ses fonctions, après les tirs du sénateur Jean Marie Ralph Féthière (Nord). [emb rc apr 23/09/2019 14:30]