Dépêches

Haïti : Journée de tension à Port-au-Prince


lundi 16 septembre 2019

P-au-P., 15 sept. 2019 [AlterPresse] --- Port-au-Prince, la capitale d’Haïti, a connu une journée tendue, ce dimanche 15 septembre 2019, à la veille d’un mouvement appelé par les syndicats et les mouvements sociaux pour exprimer leur ras-le-bol face à la crise du carburant, qui dure depuis trois semaines, observe AlterPresse.

Des barricades de pneus usagés enflammés ont été érigées dans plusieurs quartiers de la capitale et des manifestations ont également été signalées à AlterPresse par des témoins.

Les principaux endroits, touchés par les protestations, sont Kenscoff, Montagne Noire, Laboule, Pétionville, Juvénat (périphérie est), l’artère de Delmas et la route de Bourdon, qui lient Port-au-Prince à Pétionville.

La route nationale #1, menant vers le nord du pays, a également été bloquée, selon les informations qui ont été communiquées à AlterPresse.

Les ambassades et institutions internationales ont conseillé la prudence aux ressortissantes étrangères et ressortissants étrangers.

En fin de journée, les activités étaient au ralenti, le transport en commun rare et les rues étaient très peu fréquentées dans plusieurs quartiers de la capitale.

Des syndicats de transport en commun et des mouvements sociaux appellent à un mouvement de protestation ce lundi 6 septembre 2019.

Ils demandent un arrêt complet des activités, à la mi-journée, pour protester contre la pénurie, jugée « organisée », du carburant, pour préparer la population à une augmentation des prix des produits pétroliers.

Sur le marché parallèle, les prix ont augmenté vertigineusement, ainsi que les tarifs de divers circuits de transport en commun.

Le gouvernement annonce, pour ce lundi 16 septembre 2019, l’arrivée d’une cargaison de plus de 500,000 barils de carburant, pour tenter de résoudre une crise récurrente depuis 9 mois. [gp apr 15/09/2019 18:00]