Dépêches

Economie : « Pas une gourde de plus sur les prix des produits pétroliers », mettent en garde diverses organisations en Haïti


mardi 3 septembre 2019

P-au-P, 02 sept 2019 [AlterPresse] --- Le regroupement Konbit òganizasyon politik, sendikal et popilè yo met en garde le pouvoir en place contre toute éventuelle augmentation des prix des produits pétroliers, dans une note dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

« Nous n’accepterons pas de payer une gourde de plus sur les prix des produits pétroliers », avertit-il, tout en accusant l’administration politique actuelle de créer « une rareté programmée des produits pétroliers ».

Cette situation, qui entraîne une augmentation des prix des transports publics, sans aucun contrôle des autorités, crée la discorde entre chauffeurs et passagères / passagers, déplore-t-il, appelant la population à exprimer sa grogne face à la pénurie depuis plusieurs semaines, de ces produits stratégiques sur le territoire national.

Continuant d’exiger la démission de Jovenel Moïse de la présidence politique en Haïti, le regroupement Konbit òganizasyon politik, sendikal et popilè yo préconise un renforcement de la mobilisation populaire contre la cherté de la vie et contre l’insécurité.

Le pays connait, depuis 2 semaines, une situation de forte tension, avec une nouvelle rareté inexpliquée de produits pétroliers sur le marché national.

La subvention de la gazoline, du diesel et du kérosène aurait entraîné, chaque mois, une perte d’environ 75 millions de dollars américains (Ndlr : US $ 1.00 = 96.00 gourdes. 1 euro = 111.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 2.00 gourdes aujourd’hui), selon le directeur général du Bureau de monétisation des programmes d’aide au développement (Bmpad) Fils-Aimé Ignace Saint-Fleur. [mj emb rc apr 03/09/2019 12:55]