Dépêches

Corruption / PetroCaribe : Le juge Ramoncite Accimé formellement récusé, selon les avocats des plaignantes et plaignants en Haïti


lundi 2 septembre 2019

P-au-P, 02 sept. 2019 [AlterPresse] --- Le juge d’instruction Ramoncite Accimé a été formellement récusé, ce lundi 2 septembre 2019, dans le cadre du dossier PetroCaribe, fait savoir Me. Michel André, un des avocats des plaignates et plaignants, sur son compte twitter, consulté par l’agence en ligne AlterPresse.

« La déclaration de récusation et la requête seront signifiées à qui de droit. Elles seront signifiées au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (Cspj) à toutes fins utiles. Le juge récusé sera tenu de surseoir, à partir de la signification de la déclaration », precise Me. André.

Par cette action, l’avocat-militant espère que le dossier de dilapidation des 4,2 milliards de dollars américains (US $ 1.00 = 96.00 gourdes ; 1 euro = 111.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 2.00 gourdes aujourd’hui) des fonds publics PetroCaribe, de l’aide vénézuélienne à Haïti, sera traité « par un autre juge, un juge courageux et indépendant, capable d’assumer ses responsabilités ».

Suite à la publication, le 31 mai 2019, par la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (Cscca), de son deuxième rapport final d’audit sur l’utilisation des fonds PetroCaribe, le juge Ramoncite Accimé avait convoqué, pour audition, 7 personnalités politiques, dont des anciens ministres et anciens premiers ministres, indexés dans le document.

Le vendredi 30 août 2019, l’ex-premier ministre Laurent Salvador Lamothe (chef du gouvernement d’Haïti, du 16 mai 2012 au 14 décembre 2014) a été auditionné par le juge d’instruction, aujourd’hui formellement récusé, sur cette affaire.

Préalablement, les anciens titulaires des travaux publics, transports et communications, Jacques Rousseau, du tourisme, Stéphanie Balmyr Villedrouin, et de la planification et de la coopération externe, Yves Germain Joseph, ont été, respectivement, entendus les lundi 19 août, jeudi 1er août et mercredi 31 juillet 2019, sur le dossier Petrocaribe.

A partir de janvier 2018, plusieurs plaignantes et plaignants ont déposé plus d’une soixantaine de plaintes, au bureau du juge d’instruction, en charge du dossier PetroCaribe, Ramoncite Accimé. [emb rc apr 02/09/2019 15:55]