Dépêches

Haïti-Politique : Poursuite, ce 21 août 2019, de la séance de mise en accusation du président Jovenel Moïse à la chambre basse


mardi 20 août 2019

P-au-P, 20 août 2019 [AlterPresse] --- La séance autour de la mise en accusation du président Jovenel Moïse, pour crime de haute trahison sera reprise, le mercredi 21 août 2019, à la chambre des députés.

Cette décision a été prise, le lundi 19 août 2019, à l’issue d’une conférence des présidents à la chambre basse.

Réalisée, pour la première fois, le mercredi 7 août 2019, cette séance, autour de la mise en accusation du président Jovenel Moïse a été, pour une deuxième fois, mise en continuation, le lundi 12 août 2019, à la chambre des députés, pour des raisons de sécurité, selon le président Gary Bodeau.

Les députés accusateurs du groupe minoritaire conditionnent la continuation de la séance à la communication, par Gary Bodeau, des documents devant soutenir la demande de mise en accusation du chef de l’Etat.

Ce dossier de mise en accusation, réclamée par plusieurs secteurs de la vie nationale, est en souffrance, depuis plus de 6 mois, à la chambre des députés.

Cette mise en accusation, souhaitée, le 20 février 2019, par 14 députés, puis le 10 juin par une vingtaine, avait refait surface, après la publication, le vendredi 31 mai 2019, du deuxième rapport de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (Cscca), qui épingle Jovenel Moïse dans l’utilisation de « stratagèmes de détournements de fonds », à travers sa firme dénommée « Agritrans », pour la réalisation de travaux publics dans le Nord d’Haïti. [emb apr 20/08/2019 10 :30]