Dépêches

Haïti-Justice : Plainte annoncée contre le sénateur Garcia Delva pour complicité avec un chef de gang


mercredi 14 août 2019

P-au-P, 14 août 2019 [AlterPresse] --- Des citoyennes et citoyens projettent de porter plainte prochainement contre le sénateur Garcia Delva, pour son implication dans le gangstérisme en Haïti.

C’est ce qu’a fait savoir Me Michel André, lors d’une conférence de presse, tenue le mardi 13 août 2019, à laquelle a assisté l’agence d’information en ligne AlterPresse.

Ces citoyennes et citoyens vont porter plainte contre Garcia Delva, qui alimente les gangs en armes et munitions, pour assassiner les enfants du peuple et créer l’insécurité à travers le pays, dénonce. Me. Michel André.

Jovenel Moïse pourrait être également ciblé dans cette plainte, selon Michel André.

« Il est inacceptable que des dirigeants, au niveau de l’État, utilisent les taxes des citoyennes et citoyens pour financer des bandits, en vue de massacrer la population ».

Les affirmations de liaison, entre le chef de gang du village de Dieu Arnel Joseph et le sénateur Garcia Delva, sont vraies à 98%, a révélé la Direction centrale de la police judiciaire (Dcpj).

Arnel Joseph, activement recherché par la police, a finalement été arrêté, le lundi 22 juillet 2019, à l’hôpital Lumière de Bonne Fin, dans la commune de Cavaillon, non loin des Cayes (principale ville dans le département du Sud d’Haïti)

Dans une lettre, adressée le jeudi 1er août 2019, au président du sénat Carl Murat Cantave, le sénateur Delva a informé se retirer, de son poste de vice-questeur à la chambre haute, en attendant d’éclaircir ses liens avec Arnel Joseph.

Garcia Delva a été aussi au cœur d’un scandale de multiples appels téléphoniques avec le chef de gang, répertoriés au cours de cette année 2019 et dénoncés par la commission justice et sécurité au sénat de la république.

Le sénateur Jean Renel Sénatus indique avoir reçu « le relevé des communications téléphoniques entre le numéro 3854 9524 du chef de gang Arnel Joseph et le numéro 3170 22 81 du sénateur de l’Artibonite Garcia Delva, allant du 15 janvier au 1er mars 2019 », d’après le quotidien « Le Nouvelliste ».

24 appels ont été passés entre le numéro du sénateur Garcia Delva et celui d’Arnel Joseph, du 7 au 22 février 2019. Certains d’entre eux ont duré plus de dix minutes, dont un de 15 minutes 32 secondes, explique le parlementaire Sénatus, interrogé par Le Nouvelliste, dans l’après-midi du mardi 23 avril 2019. [mj emb rc apr 14/08/2019 13:40]