Dépêches

Haïti-Corruption : La structure Nou p ap dòmi appelle la population à faire échec au système politique actuel


mardi 13 août 2019

P-au-P, 13 août 2019 [AlterPresse] --- Le groupe des petrochallengers Nou pap dòmi encourage le peuple haïtien à faire échec au régime politique actuel, dans une note de presse, en date du 12 août 2019, dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

La structure Nou pap dòmi appelle chacune et chacun à se révolter contre ce système d’exploitation, de corruption et d’impunité en Haïti.

La population est également invitée à se mobiliser contre tout projet dictatorial dans le pays.

Nou pap dòmi continue d’exiger la tenue d’un procès PetroCaribe, des fonds de l’aide vénézuélienne à Haïti, en vue de sanctionner les personnes, soupçonnées d’implication dans la dilapidation de ces fonds publics.

Quoi qu’il en soit, les pays dits amis d’Haïti choisissent de supporter un pouvoir corrompu, qui commet des massacres et engendre de la misère, critique Nou pap dòmi, tout en les appelant à se ressaisir.

« Supporter le régime de Jovenel Moïse, c’est supporter plus de massacres à La Saline, Martissant, Croix-des-Bossales, dans l’Artibonite et l’insécurité généralisée ».

Le bilan de la tuerie, commise à La Saline les 1er et 13 novembre 2018, s’est élevé à au moins 71 morts, selon un rapport publié par le Réseau national de défense de droits humains (Rnddh), le jeudi 20 décembre 2018.

Au cours de la période allant du vendredi 5 au samedi 13 juillet 2019, au moins 20 personnes sont mortes, 2 sont portées disparues et 6 autres blessées par balles, lors des violences armées dans le quartier de La Saline (non loin du bord de mer, à Port-au-Prince), selon un autre rapport du Rnddh.

Nou pap dòmi annonce l’organisation d’un sit-in, le mercredi 14 août 2019, contre la corruption et l’impunité, sur la place Toussaint Louverture, au Champs-de-Mars, (principale place publique dans la capitale, Port-au-Prince), à l’occasion du premier anniversaire du mouvement PetroCaribeChallenge.

Cette mobilisation citoyenne viserait aussi à dénoncer les massacres, perpétrés dans le pays, ainsi que la misère et le chômage, qui augmentent inexorablement de jour en jour.

Le défi ’’PetroCaribeChallenge’’ a été lancé sur Internet, le mardi 14 août 2018, par le cinéaste haïtien, Gilbert Mirambeau Jr, avec le slogan Kote Kòb Petwokaribe a ? (Où est l’argent des fonds Petrocaribe ?).

Repris et divulgué par le rappeur Valckensy Dessin, dit K-libr, le #hashtag est devenu viral sur Twitter, Facebook et Instagram. [emb rc apr 13/08/2019 12:10]