A travers Haiti

Haïti-Politique : Le Mict condamne un acte d’agression contre son directeur général Fednel Monchéry à Cabaret


lundi 12 août 2019

Cabaret (Haïti), 12 août 2019 [AlterPresse] --- Le Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (Mict) dénonce la tentative d’agression physique, perpétrée, à Cabaret, à l’encontre de son directeur général, Fednel Monchéry, dans une prise de position, dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Monchéry, qui fait l’objet d’une interdiction de départ, pour son implication présumée dans le massacre de La Saline, commise en novembre 2018, a été agressé, le vendredi 9 août 2019, par des militants, à l’église (catholique romaine) Mont Carmel de Cabaret, au cours des obsèques du maire de cette commune, Joseph WIlls Thomas.

Les agresseurs de Fednel Monchery lui reprochent « sa complicité » dans la tuerie de novembre 2018, à La Saline, qui a fait plus de 70 morts, selon le Réseau national de défense des droits humains (Rnddh).

Après l’agression, Fednel Monchéry a été évacué, en urgence, de l’enceinte de l’église catholique romaine de Cabaret.

« Cette attitude intolérable, en plus d’avoir quelque peu troublé la sérénité de la cérémonie, est considérée comme une atteinte grave à l’intégrité physique d’un haut fonctionnaire de l’État, dans l’exercice de ses fonctions, et doit être condamnée avec la dernière rigueur », fustige le Mict.

Il « invite les éventuels contestataires à ne pas utiliser le mensonge, la manipulation, l’intimidation et la violence comme armes politiques, de nature à saper l’autorité de l’État ».

Le Ministère de l’intérieur profite de sa prise de position publique pour appeler à la conscience citoyenne de toutes et de tous, en vue de travailler à la stabilité et au bien-être du pays. [emb rc apr 12/08/2019 14:55]