Dépêches

Sécurité : Graduation de 656 policières et policiers de la 30e promotion de la Police nationale d’Haïti


jeudi 8 août 2019

P-au-P, 08 août 2019 [AlterPresse]--- 656 nouvelles policières et nouveaux policiers, dont 516 hommes et 140 femmes, ont prêté serment, ce jeudi 8 août 2019, lors de la cérémonie de graduation de la 30e promotion de la Police nationale d’Haïti (Pnh), à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

« La sécurité implique des moyens pour la Direction centrale de la police administrative, pour nos directions départementales, nos commissariats et sous-commissariats, nos unités spécialisées pour prévenir la criminalité », déclare le directeur général de la Pnh, Michel-Ange Gédéon dans un discours de circonstance.

Le haut commandement de la Pnh préconisé la disponibilité de moyens adequats, devant permettre à la Direction centrale de la police judiciaire (Dcpj) de mieux mener des enquêtes et d’identifier les criminels, qui sèment le deuil au sein de la communauté haïtienne.

Doivent aussi être ciblés, dans ces investigations, celles et ceux, qui sont de mèche avec les malfrats, celles et ceux, de tout poil, qui alimentent ces malfaiteurs, tant en armes qu’en munitions, aussi bien qu’en espèces.

La sécurité, dénominateur commun du vivre ensemble, est transversale à toutes les institutions, tient à rappeler Michel-Ange Gédéon, qui exhorte les nouvelles policières et les nouveaux policiers nationaux à insister, dans l’exercice de leur fonction, sur le respect des droits des citoyennes et citoyens, et à promouvoir une bonne image de l’institution.

Pour sa part, le président Jovenel Moïse demande aux policières et policiers d’assumer pleinement leurs responsabilités, dans l’intérêt de la nation entière.

Jovenel Moïse plaide en faveur d’une meilleure professionnalisation et modernisation de la Pnh, du renforcement des capacités opérationnelles de ses structures et de la consolidation de la sécurité, dans toutes les communes et sections communales du pays.

« Les défis à relever sont énormes, et vos capacités à intervenir rapidement et efficacement sont limitées »’, reconnait Jovenel Moïse.

La cérémonie de graduation de la 30e promotion de la Police nationale d’Haïti s’est déroulée, ce jeudi 8 août 2019, en présence de Jovenel Moïse, du premier ministre démissionnaire Jean Michel Lapin et des officiels du gouvernement démissionnaire, de hauts gradés de la Pnh ainsi que des diplomates haïtiens et étrangers.

Cependant, le contexte est marqué par une nette recrudescence d’actes de banditisme un peu partout sur le territoire national, en Haïti.

Au cours de ce mois d’août 2019, la Commission épiscopale nationale (catholique romaine) Justice et Paix (Ce-Jilap) a alerté sur la situation d’insécurité inquiétante, qui règne dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, en particulier à Martissant (périphérie sud de la capitale).

D’avril à juin 2019, 123 personnes y ont été victimes d’actes de violences, d’après la Jilap, soulignant combien d’autres phénomènes, comme le kidnapping (enlèvement et séquestration de personnes) refont surface dans le pays. [emb rc apr 08/08/2019 15:45]