Dépêches

Haïti-Politique : 7 août 2019, date prévue pour la séance de mise en accusation du président Jovenel Moïse


vendredi 2 août 2019

P-au-P, 02 août 2019 [AlterPresse] --- Le mercredi 7 août 2019 est la date prévue pour la séance, à la chambre des députés, autour de la demande de mise en accusation du président Jovenel Moïse, indique un tweet du président de la chambre basse, Gary Bodeau, dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Ce dossier de mise en accusation de Jovenel Moïse est en souffrance depuis plus de 6 mois à la chambre des députés.

Le groupe minoritaire à la chambre des députés avait exigé à Gary Bodeau d’épuiser cette demande, avant toute seance de ratification ou non du nouveau gouvernement.

Dans son tweet, Gary Bodeau a confirmé la formation d’une commission ad hoc, devant étudier les documents du premier ministre nommé Fritz William Michel, déposés le 24 juillet 2019 à la chambre basse.

La séance de mise en accusation de Jovenel Moïse devrait avoir lieu, avant la séance de ratification ou non du premier ministre nommé, avait souligné le président de la chambre des députés.

Un député du groupe minoritaire, Jean Marcel Lumérant, a dénoncé le bureau de la chambre basse ainsi que ses collègues du groupe majoritaire, qui utiliseraient, selon lui, le dossier de la mise en accusation du président de la république pour faire du chantage.

Cette mise en accusation, souhaitée, en février 2019, par 14 députés, avait refait surface, après la publication, le vendredi 31 mai 2019, du deuxième rapport de la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (Cscca), qui épingle Jovenel Moïse dans l’utilisation de « stratagèmes de détournements de fonds », à travers sa firme dénommée « Agritrans », pour la réalisation de travaux publics dans le Nord d’Haïti. [emb rc apr 02/08/2019 11:30]