A travers Haiti

Insécurité alimentaire : Le département du Nord-Est d’Haïti en proie à la malnutrition


vendredi 26 juillet 2019

Fort-Liberté (Haïti), 26 juil. 2019 [AlterPresse] --- Le département du Nord-Est d’Haïti serait en proie à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition, révèle, sur les ondes d’AlterRadio, le sociologue Albert Pierre-Paul du Collectif « Lutte contre l’exclusion sociale » (Cle).

34 % d’enfants dans le Nord-Est d’Haïti seraient en situation de malnutrition chronique.

Le phénomène de la malnutrition représente un problème structurel, qui doit être inscrit dans une planification de politique publique.

Tout en appelant l’État à déployer des efforts pertinents, visant à garantir le droit à la santé à toutes les citoyennes et à tous les citoyens d’Haïti, le Collectif « Lutte contre l’exclusion sociale » préconise de développer une stratégie de renforcement de la production, en vue de mieux nourrir la population.

« Même si les bailleurs de fonds internationaux sont des partenaires importants pour l’État, nous ne pouvons pas adresser ces questions à travers des projets. Il faut des services structurés », argue le Collectif « Lutte contre l’exclusion sociale », qui plaide en faveur de la mise en place de structures de santé, avec de meilleurs cadres et des matériels adéquats pour fonctionner.

Le problème de malnutrition n’est pas seulement lié à un déficit de ressources humaines et logistiques, mais aussi à la façon, dont les politiques publiques considèrent la santé et le droit à la nutrition de la population, nuance le sociologue Albert Pierre-Paul.

Haïti est en tête des pays de la région Amérique latine et Caraïbes en situation d’insécurité alimentaire, avec 5,4 millions d’habitantes et d’habitants sous-alimentés, suivant un dernier rapport de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), publié le lundi 15 juillet 2019, sous le titre « L’état de la sécurité alimentaire et de la nutrition dans le monde en 2019 ». [emb rc apr 26/07/2019 15:00]