Rendez-vous Culture

Haïti-Culture : Le sénat vote une proposition de loi consacrant juillet comme « mois du Konpa »


mercredi 17 juillet 2019

P-au-P, 17 juil. 2019 [AlterPresse] --- Une proposition de loi, votée le mardi 16 juillet 2019, par le sénat, consacre le mois de juillet comme « mois du Konpa », apprend l’agence en ligne AlterPresse.

Déposée par le sénateur Garcia Delva, cette proposition de loi, qui élève le rythme Konpa au rang de patrimoine national, exige de l’État de fonder des centres d’enseignement du Konpa.

Le bureau du parlementaire salue le vote de cette proposition de loi, tout en encourageant la chambre des députés à emboîter le pas au sénat, en mettant en branle le processus devant conduire au vote de cette proposition de loi.

Des activités commémoratives ont eu lieu au cours du mois de juillet 2018, à l’occasion des 100 ans de la naissance de Nemours Jean-Baptiste, père du Konpa Dirèk.

Un buste de Nemours Jean-Baptiste, devenu patrimoine culturel matériel, a été dévoilé le jeudi 26 juillet 2018, sur la Place Sainte Anne, à Port-au-Prince, à l’initiative du Ministère de la culture et de la communication (Mcc).

La création du rythme Konpa, attribuée à Nemours Jean-Baptiste, figure légendaire de la musique haïtienne, était déjà considérée comme patrimoine culturel immatériel.

« Cette statue témoigne du respect, éprouvé pour l’immense contribution de Nemours Jean-Baptiste à l’émancipation de la culture haïtienne à travers sa création, le Konpa Dirèk », avait exprimé le titulaire d’alors du Ministère de la culture et de la communication, Guyler C. Delva, lors de la cérémonie de dévoilement du buste, en juillet 2018.

Né à Port-au-Prince le 2 février 1918 et décédé le 18 mai 1985, Nemours Jean-Baptiste, joueur de banjo, guitariste, saxophoniste, compositeur et chef d’orchestre, a eu plusieurs tubes à succès comme Aprann renmen, wòb antrav, « Solange », « Universal compas », « Vivre Compas », « la joie de vivre ».

Il a créé, un jour de la fête catholique romaine Sainte-Anne, le 26 juillet 1955, le rythme, qui allait devenir le Konpa dirèk, avec son propre groupe musical, Conjunto International. [emb rc apr 17/07/2019 11:45]