Dépêches

Haïti-Intempéries : 7 blessés graves et plusieurs maisons inondées dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince


mercredi 3 juillet 2019

P-au-P, 03 juil. 2019 [AlterPresse] --- Les inondations, enregistrées, dans la soirée du mardi 2 Juillet 2019, avec les pluies torrentielles dans plusieurs communes de la zone métropolitaine de Port-au-Prince (département de l’Ouest), ont fait 7 blessés graves, indique la protection civile, dans un bilan partiel, dont a pris connaissance l’agence en ligne AlterPresse.

Ces 7 blessés graves ont été évacués vers des centres hospitaliers de Port-au-Prince, suite aux opérations de sauvetage, menées conjointement par plusieurs unités de secours de la protection civile, du Centre ambulancier national (Can), de la Police nationale d’Haïti (Pnh) et de certains prestataires privés.

L’effondrement d’un mur de soutènement a entraîné la destruction d’une douzaine de maisons avoisinantes, à Pèlerin 1, dans la commune de Pétionville (périphérie est de la capitale, Port-au-Prince).

Plusieurs maisons ont été également inondées dans la commune de Carrefour (municipalité au sud de la capitale), où des habitantes et habitants ont pu être évacués, en lieux sûrs, par le comité communal de protection civile.

Des inondations, provoquées, à Carrefour, par les précipitations du mercredi 5 juin 2019, avaient fait un mort, 3 personnes portées disparues et 3 autres blessées.

« Les équipes d’urgence restent mobilisées et l’évaluation des dégâts est encore en cours, en vue de la publication d’un bilan consolidé, dès que possible », fait savoir la protection civile, qui appelle à la vigilance.

Les habitantes et habitants, dans les communes affectées et les autres zones à risques d’inondations, d’éboulements et de glissements de terrain, sur le territoire national, sont exhortées à appliquer scrupuleusement les consignes pratiques de sécurité, en cas d’averses orageuses.

Dans la soirée de ce mardi 2 juillet 2019, la sortie nord de la capitale, Port-au-Prince, particulièrement dans la zone de Sarthes, était envahie d’eaux, qui ont causé des difficultés de circulation, même pour les véhicules tout terrain, mais surtout pour les personnes à pied.

Les canaux d’évacuation existants étaient débordés, d’autant que les riveraines et riverains, en plusieurs endroits, n’hésitent pas à y déverser les immondices de toutes sortes, sans penser aux éventuelles conséquences sur l’habitat et leur mode de vie, lors des intempéries.

Les dispositions institutionnelles continuent de faire défaut, pour prévenir les inondations, toujours fréquentes, à la moindre averse, en différents points du territoire national, devenu de plus en plus vulnérable face aux phénomènes naturels. [emb rc apr 03/07/2019 10:10]