A travers Haiti

Des centaines de délégués au deuxième congrès de la plateforme paysanne Crose, dans le Sud-Est d’Haïti

« Ensemble contre la corruption et pour la bonne gouvernance »
mardi 2 juillet 2019

Jacmel (Haïti), 02 juil. 2019 [AlterPresse] ---La Coordination régionale des organisations du Sud-Est, une des principales organisations sociales en Haïti, tient son 2e congrès à Jacmel (Sud-Est), où 600 délégués sont réunis en présence de 200 invités du lundi 1er au mercredi 3 juillet 2019, selon les informations rassemblées par l’agence en ligne AlterPresse.

« Ensemble contre la corruption et pour la bonne gouvernance » est le thème débattu par les représentantes et représentants des 50 sections communales, 10 communes et 3 arrondissements du département du Sud-Est à l’occasion de ce congrès.

Le choix de ce thème s’inscrit dans la conjoncture, marquée par un combat acharné de divers secteurs sociaux, en faveur d’une reddition de comptes dans la gestion des fonds publics, indique, à AlterPresse, le coordonnateur de la Crose, l’ingénieur-agronome Pichon Espady.

La lutte contre la corruption, contre l’impunité et en faveur de la bonne gouvernance fait partie des principaux objectifs de la Crose, fondée en 1996, par l’ancien titulaire (mars 1996 - octobre 1997) du Ministère de l’agriculture, des ressources naturelles et du développement rural (Marndr), feu ingénieur-agronome Gérard Michel Mathurin, figure emblématique du mouvement social haïtien, précise Espady.

Le congrès devrait permettre de renouveler le personnel dirigeant du mouvement, d’améliorer la participation des jeunes et des femmes dans les instances de prise de décision.

Il s’agit de montrer, dit Espady, combien le mouvement demeure bien vivant, après le décès, le 3 mars 2018, à l’âge de 64 ans, du leader historique de la Crose, l’ingénieur-agronome Gérald Michel Mathurin.

dans ce deuxième congrès de la Crose, devra être sanctionné un plan stratégique de 5 ans, mettant l’accent, entre autres, sur le renforcement organisationnel et la sensibilisation de la population à travailler pour le changement des conditions de vie, au niveau loca,l au lieu de chercher à émigrer.

La recherche d’alternatives, pour favoriser une augmentation de la production agricole et la promotion de nouvelles techniques ,en matière d’agriculture et de pêche, est également considérée.

Une marche est prévue à la clôture du 2e congrès la crose, ce mercredi 3 juillet 2019, à Jacmel. [apr 02/07/2019 05:30]