Español English French Kwéyol

Politique : Le Rasanbleman pou diyite Ayiti proteste contre les actes de violences policières sur les manifestants en Haïti

P-au-P, 27 juin 2019 [AlterPresse] --- Le Rasanbleman pou diyite Ayiti (Radi) condamne les actes de violences, de la part de policiers en uniforme et civils armés du pouvoir, commises sur des manifestantes et manifestants.

Le Radi dénonce les arrestations illégales, les séquestrations et la disparition de citoyennes et citoyens haïtiens, dont des élèves et journalistes, dans une note de protestation transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Il appelle le commandement de la Police nationale d’Haïti (Pnh) à empêcher que l’institution devienne une association de malfaiteurs et un outil politique au service de la mauvaise cause.

Le Radi exhorte le commandement de la Pnh à prendre les dispositions nécessaires, pour sanctionner les auteures et auteurs d’actes de violences sur les manifestantes et manifestants en Haïti.

L’opposition avait fait état de 5 morts par balles et de plus d’une centaine de personnes blessées (121 personnes blessées pat balles), lors des derniers mouvements, enclenchés, le dimanche 9 juin 2019, pour réclamer le départ du président Jovenel Moïse et la tenue d’un procès PetroCaribe de l’aide vénézuélienne à Haïti.

Ces mobilisations auraient fait 2 morts par balles et 4 blessés, selon la Police nationale d’Haïti (Pnh).

Les mouvements de protestation, depuis le 9 juin 2019, contre le pouvoir en place continueraient de faire des victimes, dont des morts, personnes blessées et portées disparues, un nombre indéterminé de cas non rapportés par les autorités. [emb rc apr 27/06/2019 14:50]