Dépêches

Politique : La Sofa dénonce une politique deux poids, deux mesures de la communauté internationale en Haïti


jeudi 20 juin 2019

P-au-P, 19 juin 2019 [AlterPresse] --- La Solidarite fanm ayisyèn (Sofa) critique la politique deux poids, deux mesures de la communauté internationale en Haïti.

« Les pays, dits amis d’Haïti, comme les États-Unis d’Amérique, nous forcent à accepter les pratiques, qu’ils condamnent chez eux », fustige la Sofa, dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

La Sofa qualifie « d’humiliant et d’irrespectueux » le mode de traitement, manifesté par ces pays impérialistes à l’endroit d’Haïti, tout en appelant la population à prendre son destin en main.

L’organisation féministe déplore l’appel au dialogue, encouragé par ces pays impérialistes, entre les secteurs de la vie nationale et « un corrompu », en l’occurrence Jovenel Moïse.

A travers sa firme « Agritrans », Jovenel Moïse est soupçonné d’avoir utilisé « des stratagèmes de détournement de fonds », dans le rapport du 31 mai 2019, rendu public par la Cour supérieure des comptes et du contentieux administratif (Cscca).

Plusieurs manifestantes et manifestants continuent de réclamer le départ de Jovenel Moïse, de la présidence politique en Haïti, depuis la grande manifestation du dimanche 9 juin 2019, à travers le territoire national.

L’opposition politique rejette tout dialogue avec Jovenel Moïse, indexé dans le scandale de corruption, relative à la dilapidation présumée de plusieurs milliards de dollars américains (Ndlr : US $ 1.00 = 96.00 gourdes ; 1 euro = 110.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 2.00 gourdes aujourd’hui) des fonds PetroCaribe, de l’aide vénézuélienne à Haïti. [mj emb rc apr 19/06/2019 13:00]