Haïti-Education : Poursuite du mouvement de revendications d’employés du Menfp pour de meilleures conditions de travail

P-au-P, 07 juin 2019 [AlterPresse] --- Après un mouvement enclenché le jeudi 6 juin 2019, des fonctionnaires à l’annexe du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp), continuent d’exiger, dans la matinée de ce vendredi 7 juin 2019, de meilleures conditions de travail, devant les locaux de la dite institution, située à l’avenue Martin Luther King, plus connue sous le nom de « Nazon », à Port-au-Prince, observe l’agence en ligne AlterPresse.

Des barricades de pneus usagés enflammés ont été dressés sur la route de « Nazon », provoquant un ralentissement au niveau de la circulation.

Les fonctionnaires protestataires au Menfp réclament le paiement de plusieurs mois d’arriérés de traitements et la nomination des contractuels.

Un rassemblement, avec des barricades de pneus usagés enflammés, a été aussi organisé, le jeudi 6 juin 2019, par des fonctionnaires au Menfp, devant les locaux de la dite institution, toujours pour réclamer le paiement de plusieurs mois d’arriérés de traitements.

Parallèlement, se développent, en cette première semaine de juin 2019, différentes actions revendicatives dans d’autres bureaux publics en Haïti.

Depuis trois jours, à compter du mardi 4 juin 2019, des fonctionnaires de la Direction générale des impôts (Dgi) manifestent, sur la cour du siège central de la Dgi, (à l’avenue Christophe) à Port-au-Prince, pour exiger une augmentation de traitements ainsi que le paiement de leurs arriérés de traitements.

Le mardi 4 juin 2019, des fonctionnaires au Ministère des affaires sociales et du travail (Mast) demandaient aussi le paiement de plusieurs mois d’arriérés de traitements, lors d’un sit-in, tenu devant les locaux de l’institution, à la rue Charles Sumner, à Port-au-Prince. [emb rc apr 07/06/2019 11:25]