Dépêches

Haïti-Insécurité : 22 personnes dont 15 mineures victimes de viols, selon la Pnh


mercredi 29 mai 2019

P-au-P, 28 mai 2019 [AlterPresse] --- 22 femmes et filles dont 15 mineures ont été victimes de viols en deux mois, soit au cours de la période allant du mercredi 20 mars au mardi 28 mai 2019, dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

C’est ce qu’a indiqué le porte-parole adjoint de la Police nationale d’Haïti (Pnh), Garry Desrosiers, ce mardi 28 mai 2019, lors d’une conférence de presse à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Une dizaine d’arrestations ont été effectuées pour des cas de viols, précise la Pnh, qui a procédé également à la saisie de 10 armes à feu.

4 policiers ont été tués alors que 5 autres ont été blessés par balles.

8 cas de morts par lapidation, 6 cadavres découverts, 13 présumés bandits blessés mortellement et 30 autres blessés par balles ont aussi été enregistrés.

Sur 507 personnes interpellées, 472 ont été déférées devant un tribunal pour des cas de tentatives d’assassinats, d’assassinats, de viols sur mineures, de tentative de viols sur mineures et de vols à mains armées, entre autres.

6 autres ont été transférées à la Direction centrale de la police judiciaire et 3 à la prison civile de Port-au-Prince.

Gary Desrosiers invite les victimes à porter plainte contre les personnes impliquées dans les cas de viols.

Le dimanche 26 mai 2019, des milliers de citoyennes et citoyens, en majorité de jeunes femmes ont marché à Port-au-Prince pour protester contre les viols commis sur les femmes en Haïti.

La mobilisation faisait suite aux viols, commis récemment sur des étudiantes de deux universités privées à Port-au-Prince, dans un contexte marqué par une insécurité généralisée. [mj emb gp apr 28/05/2019 14:40]