Haïti-Gouvernement/Crise : Passage en force au Sénat ou négociations ?

P-au-P, 28 mai 2019 [AlterPresse] --- Le président du sénat, Carl Murat Cantave invite l’Exécutif à entamer des négociations avec les sénateurs notamment ceux de l’opposition, en vue d’une issue à la crise politique.

Ces négociations devraient permettre, selon lui, de trouver une entente pour la tenue de la séance de ratification du premier ministre nommé Jean Michel Lapin, mise en continuation depuis le mardi 14 mai 2019.

Dans la presse, Cantave a affirmé avoir suggéré au président Jovenel Moïse de lui adresser une requête l’invitant à initier ces pourparlers.

Il conseille au chef de l’Etat de consentir à des sacrifices, dans le contexte actuel, pour débloquer la situation.

Le bureau du sénat continue de mener des discussions avec l’ensemble des groupes politiques constitués au sénat notamment ceux de l’opposition pour tenter de dénouer le contentieux politique, indique le président de la chambre haute.

Il menace également de fermer le parlement pour restructuration, au cas où il serait impossible de réaliser la séance pour la ratification du premier ministre nommé, Jean Michel Lapin.

Ce dernier avait complété son cabinet ministériel, composé maintenant de 18 ministres, sans cumul de postes, comme l’exigeait la minorité d’opposition au sénat.

Les sénateurs de l’opposition avaient aussi demandé le retrait, du cabinet ministériel, des ministres ayant fait partie du gouvernement de Jean Henry Céant, une exigence non prise en compte dans la nouvelle composition du cabinet.

Pour sa part, le groupe majoritaire au niveau du sénat avait rejeté les exigences de ces sénateurs. [emb gp apr 28/05/2019 12 :10]