Español English French Kwéyol

Haïti : Le secteur de l’éducation, affecté par la recrudescence de l’insécurité, selon le Rept

P-au-P, 26 avril 2019 [AlterPresse] --- La recrudescence de l’insécurité entraîne de graves conséquences sur le secteur de l’éducation en Haïti, déplore William Thélusmond, coordonnateur général du Regroupement éducation pour toutes et pour tous (Rept), qui participait à une édition de l’émission FwoteLide sur AlterRadio.

Les écoles ne fonctionnent pas depuis 2 à 3 mois, dans certaines zones du pays, comme La Saline, Carrefour Feuilles (centre-ville de la capitale, Port-au-Prince), Marchand Dessalines et Petite Rivière de l’Artibonite (département de l’Artibonite), informe-t-il.

Les écolières et écoliers, en général, sont traumatisés par le climat d’insécurité, qui règne à travers le pays, signale le Rept, déplorant une absence de dispositions réelles, de l’Etat haïtien, pour garantir la protection des vies et des biens.

« Ce qui se passe, dans le pays, nous dérange en termes de pertes en vies humaines et d’absence d’ambiance de création, de production et de travail. Il affecte aussi notre campagne en faveur d’une éducation publique », affirme-t-il.

Ce plaidoyer du Rept, pour une éducation publique, s’inscrit dans le cadre d’activités de la semaine mondiale d’actions pour l’éducation, réalisées depuis 2003, au cours de la dernière semaine du mois d’avril de chaque année, dans plus d’une centaine de pays.

« Faisons du droit d’accès à une éducation publique de qualité, exclusive, équitable et gratuite, une réalité », est le thème central, retenu pour l’année 2019, dans le cadre de cette semaine d’activités, ayant pour objectifs d’exiger de l’Etat de garantir le droit des personnes à une éducation publique, entre autres.

Le fait qu’il existe seulement 15 % d’écoles publiques, à travers le territoire national, constitue un scandale, critique le Regroupement éducation pour toutes et pour tous, appelant à une augmentation suffisante du budget de l’éducation en Haïti.

Organisée par une commission ad hoc pour un agenda de l’éducation en 2030 et plusieurs partenaires, dont le Rept, le Réseau associatif national pour l’intégration des personnes handicapées (Raniph), la Sosyete Layik et Women for Liberty, la semaine mondiale d’actions pour l’éducation (Smae) se déroule, cette année, en Haïti, du mercredi 24 avril au vendredi 24 mai 2019. [emb rc apr 26/04/2019 12:35]