Vives inquiétudes du Collectif Défenseurs Plus face à la rareté d’électricité en Haïti

P-au-P, 26 mars 2019 [AlterPresse] --- Le Collectif Défenseurs Plus se dit inquiet par rapport à la rareté persistante d’électricité publique constatée, depuis plusieurs mois, dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince et certaines villes de province du pays.

Il appelle à des solutions rapides et efficaces face à « ce problème majeur », dans une lettre ouverte adressée au directeur général de l’Électricité d’Haïti, l’ingénieur Hervé Pierre Louis.

« Sans énergie, la population est dans l’incapacité d’avoir accès à certains services tels que l’éclairage, l’information et les loisirs », déplore-t-il.

« Peu importe, les problèmes qui alimentent ce constant black-out, ce dernier a trop duré. Les explications et les promesses ne pourront plus être tolérées », fustige-t-il.

Le Collectif Défenseurs Plus appelle l’Etat par le biais de cette institution à permettre à la population d’avoir accès au courant électrique.

La baisse de la production électrique, dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince et et dans certaines villes de province, serait due au « bas niveau de l’eau du lac de Péligre » (dans le Plateau central), avait fait savoir l’Électricité d’Haïti (Ed’h), dans une note publiée en février dernier.

Ce manque d’alimentation en eau ne permet le fonctionnement que d’une seule turbine sur les trois disponibles, avait expliqué la compagnie publique d’électricité. [fmm emb apr 26/03/2019 16 :30]