Dépêches

Haïti-USA : Le Statut de protection temporaire pour les migrants haïtiens prolongé jusqu’en janvier 2020


vendredi 1er mars 2019

P-au-P, 1er mars 2019 [AlterPresse] --- Le Statut de protection temporaire (Temporary protected status / Tps, en Anglais) pour les migrantes et migrants bénéficiaires haïtiens, salvadoriens, soudanais et nicaraguayens a été prolongé jusqu’en janvier 2020, par l’administration du président américain, Donald Trump.

Cette information est rapportée par la plateforme Groupe d’appui aux rapatriés et réfugiés (Garr), à travers une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Tout en saluant la décision, la plateforme Garr appelle les institutions concernées à poursuivre la lutte, pour que les migrantes et migrants puissent bénéficier d’un programme de statuts permanents, de manière à résoudre définitivement le problème.

Cette mesure de l’administration politique étasunienne, qui prolonge, jusqu’en janvier 2020, le programme de Statut de protection temporaire (Tps), devrait soulager les migrantes et migrants détenteurs du Tps, puisqu’ils ont 6 mois de plus pour respirer, s’est réjouie Maritza T. Adonis, consultante de campagne auprès du gouvernement fédéral de la Coalition d’immigrantes et d’immigrants pour la Floride.

Toutefois, leur situation reste toujours compromettante. Car l’administration de Trump ne renonce pas à sa volonté de mettre fin au programme Tps.

Cette décision, annoncée, le jeudi 28 février 2019, par le Département de la sécurité intérieure des Etats-Unis d’Amérique (Department of homeland security / Dhs), s’inscrit dans le cadre du respect de l’ordonnance d’injonction préliminaire, accordée le 3 octobre 2018 par le juge Edward Chen du Tribunal Fédéral du district Nord de Californie.

Elle concerne plus de 300 mille personnes, dont 60 mille ressortissantes et ressortissants haïtiens, qui ont été autorisés à s’installer temporairement et à travailler aux États-Unis d’Amérique après le tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Les migrantes et migrants, bénéficiaires du programme Tps, avaient un délai, jusqu’au lundi 22 juillet 2019, pour se mettre en règle avec l’immigration américaine. Dans le cas contraire, ils seraient contraints de quitter les États-Unis d’Amérique, rappelle la plateforme Garr.

La décision de mettre fin, à partir de juillet 2019, au programme de Statut de protection temporaire (Tps) aux États-Unis d’Amérique pour des immigrés, dont des Haïtiennes et Haïtiens, a été bloquée temporairement par une injonction préliminaire, faite, le mercredi 3 octobre 2018, par un juge fédéral californien, Edward Chen. [emb rc apr 1er/02/2019 16:10]