Dépêches

Justice : Libération de 33 mineurs en détention préventive prolongée en Haïti


mardi 15 janvier 2019

P-au-P, 15 janv. 2019 [AlterPresse] --- 33 mineurs en détention préventive prolongée au Centre de rééducation des mineurs en conflit avec la loi (Cermicol) et aux prisons civiles de Port-au-Prince, la Croix-des-Bouquets (nord-est de la capitale) et de Carrefour (sud) ont recouvré leur liberté, le lundi 14 janvier 2019.

Parmi les 33 mineurs libérés, 15 sont du Cermicol, 9 de la prison civile de Port-au-Prince, 7 de la Croix-des-Bouquets et 2 de Carrefour.

C’est ce qu’a précisé la directrice de l’Institut mobile d’éducation démocratique (Imed), Kettly Julien, lors d’une conférence à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

Ces mineurs libérés bénéficieront d’un programme de formation en informatique ou en dépannage, ont informé les responsables.

Sur un effectif de 108 détenus, seulement 7 ont été jugés ; ce qui représente 84% des mineurs en détention, indique le nouveau commissaire du gouvernement près le tribunal de Port-au-Prince Me. Paul Eronce Villard.

Il conseille les mineurs libérés d’être à l’écoute de leurs parents, de préserver les valeurs morales et privilégier l’éducation afin d’éviter à nouveaux d’être en conflit avec la loi.

Il exhorte également les parents à prendre leurs responsabilités vis-à-vis de leurs enfants.

Paul Eronce Villard dit décréter la permanence à propos de la question de la détention préventive prolongée, en particulier celle des mineurs.

Supportée par la Mission des Nations Unies pour l’appui à la Justice en Haïti (Minujusth), cette initiative vise à faciliter l’accès à la justice et la protection des mineurs qui sont en détention préventive notamment dans les prisons civiles de Port-au-Prince et de Croix-des-Bouquets.

Elle s’inscrit dans le cadre d’un Programme d’assistance légale des mineurs en conflit avec la loi du Cermicol. [mj emb apr 15/01/2019 13:40]