Haïti-Incendie de la Radio Télé Kiskeya : Le Collectif Défenseurs Plus condamne le laxisme de l’Etat

P-au-P, 27 déc. 2018 [AlterPresse] --- Le Collectif Défenseurs Plus condamne le laxisme des autorités étatiques, suite à l’incendie ayant ravagé la Radio Télé Kiskeya, dans la nuit du vendredi 21 au samedi 22 décembre 2018.

« Les autorités haïtiennes priorisent des champs non productifs au lieu de faire des investissements durables pouvant assurer la sécurité des vies et des biens dans le pays », critique-t-il, dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Il fustige aussi les responsables de sapeurs-pompiers de Port-au-Prince, qui ne sont pas intervenus à temps en vue d’épargner cette tragédie, après environ deux (2) heures d’appel au secours.

Les autorités établies seraient incapables de garantir une protection minimale des entreprises publiques et privées dans le pays, déplore-t-il.

Si les institutions du pays étaient bien équipées, ces autorités auraient pu éviter les dégâts, souligne l’organisme de promotion et de défense des droits humains.

Il exige plus de sérieux chez les dirigeants haïtiens, afin, dit-il, « de permettre que les biens et les vies soient protégés en tout temps et en tout lieu ».

Tout en renouvelant sa ferme solidarité avec l’équipe de Radio Télé Kiskeya, le Collectif Défenseurs Plus invite les autorités compétentes à diligenter une enquête afin d’établir la nature de cet incendie. [emb apr 27/12/2018 10:25]