Haïti-Droits humains : Plainte de plus d’une vingtaine de familles victimes contre les présumés auteurs du massacre de La Saline

P-au-P, 21 déc. 2018 [AlterPresse] --- Plus d’une vingtaine de familles victimes ont déposé, le vendredi 21 décembre 2018, une plainte au Parquet du tribunal de première instance de Port-au-Prince contre les présumés auteurs, co-auteurs et complices du massacre perpétré le 13 novembre 2018, à La Saline (centre-ville de Port-au-Prince), apprend l’agence en ligne AlterPresse.

La partie civile demande au commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Paul Eronce Villard, de mettre l’action publique en mouvement contre les nommés Serge Alectis dit Ti Junior, Félix Pyram alias Toutou Number One, Jimmy Jean, Iscar Andris, Christ-Roi Chéry alias Chrislat, Jimmy Chérizier dit Barcecue, Grégory Antoine alias Greg, Joseph Pierre Richard Duplan et Fednel Monchéry.

Les chefs d’accusations, portées contre ces personnes, sont associations de malfaiteurs, assassinats, destruction de propriétés, agressions sexuelles, complicité d’assassinats, faits prévus et punis par le code pénal haïtien, lit-on dans la plainte dont une copie est parvenue à l’agence en ligne AlterPresse.

La partie civile est accompagnée des avocats Sonel Jean François, Patrice Florvilus, Dieunel Fleury Jean, Bonald Golinsky Fatal et Régine Jean-Louis.

Les événements sanglants du mardi 13 novembre 2018 ont fait 59 morts, dont 16 femmes et 6 mineurs, selon un rapport en date du 1er décembre 2018, du Réseau national de défense des droits humains (Rnddh).

2 personnes sont portées disparues, 5 autres ont été blessées par balles et 7 femmes ont été violées, lors de cette tuerie.

Au moins 150 maisons ont été soit vandalisées, soit criblées de balles, ou incendiées. [emb vs apr 21/12/2018 16:20]