Español English French Kwéyol

Le 122ème anniversaire de la mort de Marx, célébré à Port-au-Prince

P-au-P., 17 mars 05 [AlterPresse] --- Le Groupe de Recherche/Action en Education Populaire (GRAEP) et le journal mural « le Nouveau Rasoir », deux entités au sein de l’Université d’Etat d’Haïti, ont animé ce 17 mars, à la Faculté des Sciences Humaines, une Conférence/débat sur la pensée de Karl Marx à l’occasion du 122ème anniversaire de son décès (14 mars 1883).

L’activité a eu lieu dans une salle archi-comble, regroupant des admirateurs du sociologue, économiste et philosophe révolutionnaire allemand. En cette occasion, dans laquelle les conférenciers ont esquissé l’essentiel de la pensée de celui qui a le plus marqué l’histoire du monde au XXème siècle, Karl Marx.

L’étudiant Luné Roc Pierre Louis du « Nouveau Rasoir » a effleuré l’œuvre diverse et vaste de Marx, en présentant la philosophie de l’auteur, le contexte d’élaboration de sa pensée et enfin sa vision. Selon Pierre Louis, Marx, par son « materialisme dialectique » a le plus marqué la pensé socialiste par ses écrits et sa largesse d’esprit sur des thèmes les plus variés.

Cofondateur avec Friedrich Engels du socialisme scientifique, Marx fut l’initiateur du mouvement ouvrier international contemporain. Sa pensée « matérialiste » fut à l’origine de l’établissement de régimes politiques communistes dans de très nombreux pays.

Intervenant à son tour, le professeur Yves Barthélemy a tenté d’expliquer les causes de l’effondrement du bloc socialiste, par la non réalisation de certains principes et lois énoncés par Marx.

« Pour qu’une société passe du capitalisme au socialisme, il faut qu’elle produise des biens en quantité suffisante pour satisfaire les besoins de toute la population, et ce faisant, des changements sont possibles à l’échelle sociale », et « pour arriver au communisme, il faut une société qui produise en abondance et une répartition équitable de la richesse », a souligné le professeur.

Le ralentissement de la production de la Russie socialiste, dans les année 80, où, du statut de deuxième puissance en production de biens matériels, il passe à la troisième place, aurait, selon le professeur Barthélémy, expliqué l’effondrement du bloc socialiste.

Les organisateurs de la conférence débat marquant le 122ème anniversaire de la mort de Marx ont fait savoir que leur initiative s’inscrit dans le cadre d’une lutte pour une prise de conscience collective en Haiti en vue d’une nouvelle société « où cesse l’exploitation à outrance des couches défavorisées ». [fl gp apr 17/03/2005 23:00]