Les prix à la pompe des produits pétroliers en Haïti demeurent inchangés, précise le gouvernement

P-au-P., 13 juil. 2018 [AlterPresse] ---Les Ministères de l’économie et des finances (Mef), du commerce et de l’industrie (Mci) précisent que les prix du carburant demeurent inchangés, sur le territoire national en Haïti.

Dans un avis, en date du 13 juillet 2018, les ministères rappellent au public, aux distributrices et distributeurs, aux consommatrices et consommateurs, qu’aucun changement n’a été fait, concernant les prix de l’essence, depuis mai 2017.

Le gallon de la gazoline continue d’être vendu à 224.00 gourdes, le gazoil à 179.00 gourdes et le kérosène à 173.00 gourdes (Ndlr : US $ 1.00 = 69.00 gourdes ; 1 euro = 85.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.60 gourde aujourd’hui), souligne la note des minisères de l’économie et du commerce, pour tenter de dissiper les doutes et démentir les rumeurs.

Des pertes en vies humaines et de nombreux dégâts matériels ont été enregistrés, dans la zone métropolitaine de la capitale, Port-au-Prince, les vendredi 6 et samedi 7 juillet 2018, après l’annonce du gouvernement visant à ajuster à la hausse les prix des produits pétroliers sur le marché national.

Pour remédier à la situation et pour calmer la colère populaire, les autorités ont été contraintes de faire un retrait de cette décision.

Toutefois, lors d’une conférence à Washington, le jeudi 12 juillet 2018, le Fonds monétaire international (Fmi) a suggéré aux autorités haïtiennes de procéder à une suppression progressive des subventions du carburant.

Plusieurs secteurs de la vie nationale continuent de réclamer, face à cette situation de tension, la démission du premier ministre Jack Guy Lafontant, attendu le samedi 14 juillet 2018, à la chambre des députés pour une séance d’interpellation. [fb jf apr 13/07/2018 17:00]