Haïti : Le décès de Tony Vernio, une grande perte, déplore le Mict

P-au-P, 23 mai 2018 [AlterPresse] --- Le décès du maire assesseur du Conseil municipal de Port-de-Paix (Nord-ouest), Tony Vernio, constitue une grande perte pour sa commune et le pays, exprime le Ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (Mict), dans une note de presse transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Le maire adjoint de Port-de-Paix est décédé, dans un accident de la circulation, survenu le mardi 22 mai 2018, au morne ’’Commissariat’’, au niveau de la rue du Quai, à Port-de-Paix.

Le Mict se dit choqué par le caractère tragique du décès de Vernio, suite au renversement d’un engin lourd dans lequel se trouvait la victime ainsi que le maire principal et quelques employés de la mairie.

Vernio est mort sur place, coincé en-dessous du matériel et certains des autres occupants les plus durement commotionnés ont été conduits à l’hôpital, rapporte-t-il.

Le Ministère en profite pour déplorer également les dérapages enregistrés au niveau de la population locale, en signe de mécontentement suite à cette brusque disparition.

Il lance un appel au calme et à la sérénité aux habitants de la commune de Port-de-Paix.

Le Mict présente ses profondes sympathies aux port-de-paisiens en général, aux deux membres restants du cartel de la mairie de Port-de-Paix et à la corporation journalistique régionale.

Ses condoléances vont également à la communauté protestante du Nord-Ouest, à la famille et aux collaborateurs du défunt, brusquement plongés dans l’affliction.

Pasteur, directeur d’école, homme politique et d’engagement, Verrnio était aussi un journaliste et correspondant de presse très connu et apprécié dans sa région et au-delà, souligne le Mict.

Dans un tweet, le président Jovenel Moise dit apprendre avec beaucoup de peine la nouvelle du décès du maire assesseur de Port-de-Paix et présente ses sincères condoléances à la famille de Vernio et au cartel municipal de la commune.

Avant sa participation aux élections municipales, Vernio a travaillé comme correspondant de Radio Haïti inter, de 1986 à 2000, puis (après la fermeture de Radio Haïti) à Tropic FM jusqu’à l’année 2016. [emb apr 23/05/2018 10 :20]