Education : Plaidoyer de l’Unnoh en faveur d’une école publique de « qualité, émancipée et émancipatrice » en Haïti

P-au-P, 16 mars 2018 [AlterPresse] --- L’Union nationale des normaliennes et normaliens haïtiens (Unnoh) se dit déterminée à lutter pour une école haïtienne publique de « qualité, émancipée et émancipatrice ».

Cette école, capable de relever les grands défis nationaux et mondiaux, doit être accessible à toutes et à tous, soutient l’Unnoh, à l’occasion de la commémoration de ses 27 ans d’existence, ce vendredi 16 mars 2018, dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse

L’organisation syndicale d’enseignantes et d’enseignants se dit indignée face à la déficience de l’école haïtienne et son incapacité à former des citoyennes et citoyens pour assurer le bien-être de la république d’Haïti.

Tout en appelant à une véritable lutte contre l’injustice, l’exclusion et l’inégalité, elle entend également maintenir son engagement et sa détermination dans la lutte pour l’émergence de cette école de qualité en Haïti.

L’Unnoh interpelle toutes les artisanes et tous les artisans du changement à contribuer à la transformation effective de l’école haïtienne, qui serait aujourd’hui privatisée à plus de 90%.

Elle souhaite des actions collectives, de la population, pour porter l’État haïtien à établir un système public d’éducation, accessible à toutes et à tous.

Elle réclame aussi de meilleures conditions de travail, pour les enseignantes et enseignants, et d’apprentissage pour les élèves, étudiantes et étudiants.

Fondée en mars 1991, l’Unnoh préconise, sans cesse, une amélioration effective du système éducatif en Haïti. [fb emb rc apr 16/03/2018 14:10]