Español English French Kwéyol

États-Unis : Trump fait honte au peuple américain, avec ses propos racistes sur Haïti, selon Kayla

P-au-P, 19 janv. 2018 [AlterPresse]--- Le président américain Donald Trump fait honte aux États-Unis d’Amérique, suite à ses propos racistes qualifiant Haïti, le Salvador et les nations africaines de « trous de merde », estime Konbit ayisyen pou lojman altènatif (Kayla), dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Le peuple américain se sent honteux d’avoir « un paranoïaque » qui le dirige, un immoral dénué de sens éthique, pense Kayla.

Elle suggère à la maison blanche de demander à un psychiatre d’ausculter Trump pour voir si ce dernier n’est pas malade mentalement.

Les propos racistes de Trump augmentent, selon elle, la haine des Haïtiens contre l’impérialisme américain.

Tout comme les États-Unis, Haïti produit des déchets, mais cela n’autorise pas Trump à le traiter de « pays de merde », avance Kayla, tout en saluant les réactions des organisations, institutions et partis politiques qui contestent les propos racistes du président américain.

Trump connait des dirigeants « de merde » en Haïti, mais cette république n’est pas un pays de merde, affirme Kayla, se référant au comportement « immoral et inacceptable » de l’ancien président Michel Joseph Martelly, arrivé au pouvoir avec le support de l’Organisation des états américains (Oea).

Les propos de Trump sont aussi jugés « xénophobes, indignes et ignobles » par la présidente de la Fédération nationale des vodouisants haïtiens (Fnvh), Carline Viergelin.

La Fédération nationale des maires d’Haïti (Fenamh) a condamné vigoureusement les propos racistes de Trump, estimant que de telles déclarations "disgracieuses" ne sont pas dignes d’un dirigeant des États-Unis. [la emb gp apr 19/01/2018 10 :10]