Español English French Kwéyol

13 août 2000 - 13 août 2017, 17 ans d’impunité autour de l’assassinat de Jeannot Succés

Haïti/R.D. : Le Rfjs réclame justice et réparation pour Jeannot Succès, 17 ans après son assassinat par des militaires dominicains

P-au-P, 17 août 2017 [AlterPresse] — Le Réseau frontalier Jeannot Succès (Rfjs) réclame justice et réparations, 17 ans après l’assassinat [1] par des militaires dominicains, de Jeannot Succès, un jeune haïtien de 22 ans, originaire de Roche Plate (Petite Rivière de l’Artibonite).

« Aucune lumière n’est encore faite sur ce dossier », en dépit des témoignages et des démarches, effectuées par la famille de la victime et des organisations des droits humains, déplore le Rfjs, dans une note transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

17 ans plus tard, l’assassinat du jeune haïtien reste non puni et rien n’annonce de bonnes nouvelles pour l’avenir.

Les ressortissantes et ressortissants haïtiens continuent d’être victimes de mauvais traitements, sur la frontière haïtiano-dominicaine et sur le territoire dominicain, fustige le Réseau frontalier Jeannot Succès.

Le Rfjs dénonce également l’intensification, depuis juillet 2017, des opérations de rapatriements illégaux, touchant des femmes et même des enfants mineurs.

Des rapatriements, qui sont souvent accompagnées d’arrestations et de détention arbitraire, dans le mépris total du protocole d’accord du 2 décembre 1999, signé par les autorités haïtiennes et dominicaines.

Pour que les Haïtiennes et Haïtiens ne soient pas obligés de risquer leur vie dans de telles circonstances, le Rfjs appelle les autorités haïtiennes à créer de meilleures conditions de vie, afin de faire d’Haïti un espace où il fait bon vivre.

Il les exhorte à rendre les documents d’identification et de voyage accessibles à toutes et à tous.

Le jeune Jeannot Succès, pour prendre soin de sa famille et de son épouse portant son bébé, a dû traverser en république voisine, où il a été assassiné par des soldats dominicains, le 13 août 2000, dans la caserne de Cañada.

Un terrible accouchement de sa femme, en janvier 2001, a provoqué le décès de son enfant. [apr 17/08/2017 14:20]


[1Ndlr : Jeanot Succès a été assassiné le 13 août 2000, près de la frontière (Cañada / Hondo Valle) de la République Dominicaine, non loin de Miguel (localité de Savanette).