Español English French Kwéyol

Haïti-Droits humains : Convocation de trois policiers pour abus de pouvoir sur deux présumés auteurs d’un viol collectif

P-au-P, 26 juin 2017 [AlterPresse] --- La Direction générale de la Police nationale d’Haïti (DgPnh) a convoqué trois policiers pour violation de droits humains, commise sur deux individus, arrêtés, le jeudi 22 juin 2017, sous l’accusation d’avoir participé, avec 3 autres complices, à un viol collectif d’une mineure de 16 ans, en janvier 2017.

La DgPnh dit, dans une note, désapprouver, « avec fermeté, ces comportements déviants, qui ne correspondent nullement à l’image de cette police professionnelle, que nous voulons construire pour le pays ».

Une enquête a été diligentée sur ce cas flagrant de violation manifeste de droits humains, afin de sanctionner les auteurs et leurs complices, indique-t-elle.

Une vidéo, où de présumés bandits, victimes d’une scène d’horreur en plein lieu de police, circule sur les réseaux sociaux, alors que, cette semaine, des cas de brutalités policières, dont des bastonnades, ont été dénoncées par plusieurs secteurs dans la société civile.

Les 3 policiers, présents lors de la réalisation de la vidéo, ont été convoqués à la DgPnh.

Les deux individus, recherchés depuis plus de 5 mois, pour leur implication présumée dans le viol collectif, perpétré sur l’adolescente de 16 ans, au cours du mois de janvier 2017, à Pétionville (périphérie est de la capitale), sont identifiés comme étant Nickenson Rémy, alias Sonson et Jean Wisky Emile, alias Anbilans (ambulance).

Ces complices, du viol collectif de janvier 2017, seraient passés aux aveux, selon le commissaire de Pétionville, Jean Gospel Monélus.

Ce viol collectif, dont les images circulaient sur les réseaux sociaux, avait soulevé l’indignation de plusieurs organisations notamment de droits humains.

Suite à la plainte, déposée le mardi 24 janvier 2017, par l’adolescente violentée, la Police nationale d’Haïti (Pnh) avait mené une opération, qui a permis l’arrestation de 12 individus.

Il s’agit de Chrislande Charles (16 ans) ; Diovano Blémur (19 ans), Jean Henry Emile (44 ans) ; Mackensen Sylvain (41 ans), Jimmy Fénelon (34 ans) ; Jocelyn Bozil (39 ans) ; Edelson Charles (22 ans) ; Doudou Remé (25 ans) ; Jean François Débrosse (23 ans) ; Michel Gay (18 ans) ; Mike Massenat (29 ans) ; Ressonge Etienne (32 ans). [jep emb gp apr 26/06/2017 00:15]