Haïti : Alerte sur l’exploitation anarchique des coraux des fonds marins

P-au-P, 1er juin 2017 [AlterPresse] --- Le Ministère de l’environnement (Me) et celui de l’agriculture, des ressources naturelles et du développement rural (Marndr) dénoncent des individus mal intentionnés qui seraient en train d’exploiter les coraux des fonds marins d’Haïti.

« Toute démarche visant à l’exploitation de nos ressources naturelles à des fins commerciales est illégale et expose tous ceux et celles qui s’y adonnent à des sanctions exemplaires », rappellent-ils, dans un communiqué en date du 30 mai 2017 et transmis à l’agence en ligne AlterPresse.

Ils indiquent que des instructions ont été passées aux services concernés des deux ministères et aux autorités judiciaires pour qu’ils sévissent avec la plus grande rigueur contre les contrevenantes et contrevenants.

Le Kolektif jistis min (Collectif Justice Mines) avait alerté sur la réactivation, par l’État haïtien, d’un « task force » (groupe de travail), en vue de favoriser une éventuelle exploitation, par des compagnies étrangères transnationales, des ressources minières d’Haïti, lors d’une conférence de presse, tenue le jeudi 17 novembre 2016.

La mise en garde avait été lancée quelques semaines après le passage de l’ouragan Matthew sur Haïti, en octobre 2016. Le collectif avait notamment mentionné le département du Nord-Ouest.

Le mardi 14 février 2017, plus d’une douzaine d’organisations ont exhorté l’État haïtien à initier un débat national sur l’exploitation des ressources minières dans le pays, qui risque d’entrainer des dégâts considérables sur la vie des gens, l’eau, l’environnement, l’agriculture, les animaux, la santé et le travail. [emb gp apr 1er/06/2017 14 :25]