Español English French Kwéyol

République Dominicaine / Haïti

Dossier erroné pour solliciter l’extradition de barons lavalas réfugiés en R D ?

Santo Domingo, 28 janv. 05 [AlterPresse] --- La demande d’extradition de barons lavalas faite par le gouvernement haïtien à son homologue dominicain aurait été refusée par Santo Domingo pour cause d’erreurs, selon des sources juridiques et diplomatiques contactées par AlterPresse dans la capitale dominicaine.

Le document aurait même été retourné à Port-au-Prince afin d’être complété, ont fait savoir les mêmes sources.

La demande concernait l’ancien Directeur de l’Administration Pénitentiaire Nationale d’Haïti (APENA), Clifford Larose, ainsi que René Civil et Paul Raymond, deux militants zélés de l’ancien parti gouvernemental Fanmi Lavalas.

La requête en question a été transférée du ministère haïtien de la justice à l’ambassade dominicaine, et non par la chancellerie haïtienne, ce qui, selon un ex diplomate haïtien consulté à Santo Domingo, ne correspondrait pas au respect des normes.

D’autre part, un décalage serait observé entre le moment où Clifford Larose a été arrêté et celui où la demande officielle haïtienne a été produite. La sollicitation a succédé d’environ 5 jours l’arrestation de l’ex Directeur de l’APENA, a appris AlterPresse de sources proches de la chancellerie dominicaine.

Dans les milieux officiels dominicains, on estime également que le dossier présenté par le gouvernement haïtien à Santo Domingo pour demander l’extradition des dignitaires lavalas ne serait accompagné d’aucune preuve des accusations soutenues, ni les références légales haïtiennes et dominicaines nécessaires.

En outre, la correspondance entre le ministère haïtien de la justice et l’ambassade dominicaine, mentionnerait par erreur la date du « 19 janvier 1989 » au lieu du 19 janvier 2005. [jls gp apr 28/01/2005 05:00]