Haïti : 5 millions de dollars pour financer les prochaines élections, annonce le ministère des finances

P-au-P, 17 janv. 2017 [AlterPresse] --- Un montant de 5 millions de dollars américains sera alloué au Conseil électoral provisoire (Cep) pour financer l’organisation du second tour des législatives partielles et la tenue des élections locales, prévues le 29 janvier 2017.

C’est ce qu’a fait savoir le ministre de l’économie et des finances, Yves Romain Bastien, lors d’une conférence de presse, organisée ce mardi 17 janvier 2017, et à laquelle a assisté l’agence en ligne AlterPresse.

« Le Cep devra recevoir ce montant au plus tard le mercredi 18 janvier 2017 », précise-t-il.

Un million 700 mille dollars américains sera également octroyé à la Police nationale d’Haïti (Pnh), dans l’idée d’assurer la sécurité, lors de ces joutes, poursuit-il.

Bastien souhaite que le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) fournisse des explications sur l’argent du « basket fund », reliquat de fonds, qui était aux mains de la branche, en Haïti, soit les 6 millions 561 mille dollars américains comme balance sur le financement des élections des 9 août et 25 octobre 2015.

Par ailleurs, 280 millions de gourdes ont été décaissées pour réparer des écoles, des églises et tous les espaces servant de centres de votes, dans les départements de la Grande Anse, du Sud et des Nippes, endommagés par le passage de l’ouragan Matthew, rappelle-t-il.

300 centres de vote ont été détruits ou endommagés par Matthew dans le Grand Sud.

Le Bureau de monétisation d’Aide publique au développement (Bmpad), l’Unité de construction de logement et de bâtiments publics (Uclpb) et le Fonds d’assistance économique et social ont, respectivement, reçu 45 millions, 35 millions et 200 millions de gourdes pour les réparations des dits centres de vote.

Bastien profite pour inviter toutes les institutions ayant reçu de l’argent du Mef dans le cadre du processus électoral à présenter des rapports justifiant l’utilisation qui a été faite de ces ressources financières.

« Même si on ne va pas avoir un deuxième tour de la présidentielle, les élections coûteront 55 millions de dollars américains (US $ 1.00 = 68.00 gourdes ; 1 euro = 78.00 gourdes aujourd’hui ; 1 peso dominicain = 1.60 gourde), tel que prévu initialement ».

Les élections du 20 novembre 2016 ont été financées par le gouvernement haïtien, après le refus des Etats-Unis d’Amérique d’accorder des financements pour leur réalisation, suite à la reprise annoncée de la présidentielle controversée de 2015. [jd emb gp apr 17/01/2017 15:35]