Haïti-Élections : Moins de 90 procès-verbaux de la présidentielle, déjà vérifiés au Ctv

P-au-P, 22 déc. 2016 [AlterPresse] --- Environ 88 (sur 1,560) procès-verbaux des résultats partiels, de la présidentielle du 20 novembre 2016, ont déjà fait l’objet de vérification au Centre de tabulation des votes (Ctv), apprend AlterPresse.

27 procès-verbaux, indiqués par la plateforme Pitit Dessalines, ainsi que 61 procès-verbaux, sur 364 indexés par la Ligue alternative pour le progrès et l’émancipation haïtienne (Lapeh), sont vérifiés au Ctv, précise la représentante de Lapeh, Marjorie Michel, jointe au téléphone par AlterPresse.

60 % des 88 procès-verbaux analysés contiendraient des « fraudes » et « irrégularités », avance-t-elle, en ce qui concerne ces documents, qui ont été sélectionnés, par le parti Lapeh, parmi près de 12,000 procès-verbaux, pour prouver qu’il y a eu des irrégularités, lors de la présidentielle.

Certains de ces procès-verbaux ont : soit déjà été mis de côté, soit comptabilisés, lors de la tabulation, effectuée préalablement par le Ctv.

Le temps, imparti pour la vérification, est insuffisant, critique Michel, qui demande aussi une vérification technique au Ctv.

En plus de la vérification visuelle, elle souhaite que le tribunal du contentieux électoral national donne la possibilité aux protagonistes de vérifier l’authenticité des empreintes et des signatures, apposées sur les listes d’émargement.

Face à la lenteur du processus de vérification au Ctv, d’aucuns craignent que cela affecte la publication des résultats définitifs de la présidentielle, initialement fixée au jeudi 29 décembre 2016.

Le Parti haïtien tèt kale (Phtk), du candidat à la présidence Jovenel Moïse, arrivé en tête de ces résultats avec 55.67 % des voix, exige du Conseil électoral provisoire (Cep) le respect de cette date.

Débutées très tard, en fin d’après-midi du mardi 20 décembre 2016, les opérations de vérification de 12 % des procès-verbaux des résultats de la présidentielle se poursuivent au Ctv, ce jeudi 22 décembre 2016.

Entre-temps, une rencontre d’information a eu lieu au Palais national, le mardi 20 décembre 2016, entre le Cep et le président provisoire de la république, Jocelerme Privert, accompagné du premier ministre, Enex Jean-Charles, autour de l’avancement du processus électoral.

Y étaient présents la représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies, la Trinitéenne Sandra Honoré, le président du Cep, Léopold Berlanger, le directeur exécutif de l’institution électorale, Uder Antoine, et le titulaire du Ministère de la justice et de la sécurité publique (Mjsp), Camille Junior. Edouard, entre autres.

La branche en Haïti de l’Organisation des États américains (Oea) appelle à la poursuite du processus électoral dans le calme, dans un communiqué de presse en date du 21 décembre 2016.

Elle exhorte tous les Haïtiens « à poursuivre leur engagement, dans le processus électoral, de façon responsable, afin d’amener le processus à sa conclusion appropriée ». [jep emb gp apr 22/12/2016 14:00]