Haïti : Des mesures pour redresser la situation environnementale, souhaite le Refraka

P-au-P, 08 déc. 2016 [AlterPresse] --- Le Rezo fanm radyo kominotè ayisyen (Réseau des femmes des radios communautaires haïtiennes, en Français / Refraka) exhorte l’État haïtien à prendre des mesures, afin de redresser la situation environnementale, après le passage de l’ouragan Matthew, les lundi 3 et mardi 4 octobre 2016, dans le Sud et le Nord-Ouest d’Haiti.

Dans une note de presse, transmise à l’agence en ligne AlterPresse, le Refraka critique un manque de plan stratégique des autorités étatiques, qui n’ont pas fait de l’environnement, dit-il, une « véritable préoccupation ».

Une grande partie de la couverture végétale a été touchée dans les départements du Sud, de la Grande Anse et des Nippes (Sud-Ouest d’Haïti), lors du passage de Matthew.

Sur un total de 30 bassins versants, 17, représentant à eux seuls 12,079 kilomètres carrés, soit 43.6% du territoire national, sont affectés par l’ouragan, selon les chiffres officiels du Ministère de l’environnement (Med).

Les instances concernées doivent prendre leurs responsabilités en vue de faire respecter les droits humanitaires des victimes, lors des catastrophes naturelles, recommande le Refraka.

Il exige également des sanctions contre toutes personnes ayant fait une mauvaise utilisation de l’aide.

Deux adolescents, dont une jeune fille de18 ans et un jeune garçon de 15 ans, ont été tués par balles, lors de distribution d’aides dans les communes de Dame-Marie (Grande Anse) et des Cayes (Sud), respectivement les mardi 25 octobre et mardi 1er novembre 2016. [jd emb gp apr 08/12/2016 11:50]