Haïti : La Fédération haïtienne de football réclame une meilleure protection du Stade Sylvio Cator à Port-au-Prince

P-au-P, 07 déc. 2016 [AlterPresse] --- La Fédération haïtienne de football (Fhf) exige une meilleure protection du Stade Sylvio Cator, à Port-au-Prince, dans une note de presse en date du 6 décembre 2016, transmise à AlterPresse.

Le lundi 5 décembre 2016, les barrières sud-est et sud-ouest du Stade Sylvio Cator ont été enlevées, sans avertissement, par une équipe du Ministère des travaux publics transports et communications (Mtptc), qui en a profité pour annoncer, devant l’étonnement des employés, la poursuite, sous peu, de ces travaux, dénonce, préoccupée, la Fhf, entité propriétaire du principal stade de football en Haïti.

L’objectif de ces travaux, initiés par le Mtptc serait de rouvrir à la circulation le segment de la rue Dehoux (centre-ville de Port-au-Prince), qui donne directement accès aux gradins et tribunes du stade Sylvio Cator.

Ce segment de la rue Dehoux a été intégré au Stade Sylvio Cator à Port-au-Prince, depuis les années 1997 - 1998, quand a eu lieu le tournoi de football « retour au stade ».

Les nouveaux périmètres de délimitation du Stade Sylvio Cator avaient été exécutés, il y a environ 20 ans, par le Ministère de la jeunesse, des sports et de l’action civique (Mjsac), en accord avec le guide de construction des installations de football, rappelle la Fédération haïtienne de football, affirmant avoir déjà alerté les autorités sur ces travaux intempestifs.

Tl s’agit d’un espace stérile autour des stades de football, pour des raisons de sécurité.

Dans le cadre du projet, baptisé « retour au stade » (1995 - 1998), le Ministère des sports avait été le maître d’œuvre des travaux, financés par le gouvernement haïtien, dans le but de faire, à nouveau, homologuer le Stade Sylvio Cator aux compétitions internationales.

Malgré l’intégration de l’ancien segment de la rue Dehoux, il existerait toujours un grave déficit, en termes de sécurité du Stade Sylvio Cator, qui doit accueillir des compétitions internationales de football.

Un marché public fonctionne à la rue Oswald Durand (une rue ouverte à la circulation des véhicules), sur le côté nord du Stade Sylvio Cator, obligeant joueurs et officiels à passer au milieu du public pour accéder au stade, déplore la Fhf.

Procéder à la démolition des structures, mises en place, en 1995, par le gouvernement lui-même, pour habiliter Haïti et son seul stade à recevoir des compétitions internationales, constitue un retour en arrière, estime-t-elle.

Ce faisant, « on met également en péril, dans cette zone à hauts risques, les très coûteux investissements, consentis, ces trois dernières années, à titre de solidarité avec Haïti, après le terrible tremblement de terre du 12 janvier 2010 ».

Ces investissements sont estimés à plus de 6 millions de dollars américains (US $ 1.00 = 68.00 gourdes ; 1 euro = 78.00 gourdes ; 1 peso dominicain = 1.60 gourde aujourd’hui) par la Fédération internationale des associations de football (Fifa).

Le Stade Sylvio Cator à Port-au-Prince contient une pelouse en astroturf (dernière génération), très inflammable, ainsi qu’une plante électrique très coûteuse, alimentant l’éclairage de 1200 lux, faite pour les retransmissions en HD, indispensable pour recevoir des matches officiels de compétition de football international.

« Tout ceci pourrait être exposé, en plus du mauvais signal, envoyé au bailleur de fonds et à la Fédération internationale des associations de football (Fifa) », prévient la Fhf.

La Fifa est décidée à continuer à accompagner le football haïtien dans d’autres constructions, comme la nouvelle pelouse High Class de Saint Marc (département de l’Artibonite) et les interventions, attendues très prochainement, dans la zone Sud d’Haïti (lourdement affectée durant le passage du cyclone Matthew, les lundi 3 et mardi 4 octobre 2016), fait savoir la Fhf.

L’unique condition posée est que les entités de football puissent jouir des installations, sans aucune interférence d’aucune sorte et extérieure au jeu, souligne la Fédération haïtienne de football. [emb rc apr 07/12/2016 13:30]