Español English French Kwéyol

Haïti-Élections : Avantage du Phtk dans les résultats préliminaires du tiers du sénat et des législatives partielles

P-au-P, 05 déc. 2016 [AlterPresse] --- Le Conseil électoral provisoire (Cep) a publié, le dimanche 4 décembre 2016, les résultats préliminaires du tiers du sénat pour les dix départements géographiques d’Haïti et des législatives complémentaires des scrutins du 20 novembre 2016.

Selon ces résultats, consultés par l’agence en ligne AlterPresse, le Parti haïtien tèt kale (Phtk) pourrait gagner un siège dès le premier tour du tiers du sénat, six (6) sièges dans les élections législatives complémentaires (2 au sénat et 4 à la députation).

Le Phtk a aussi assuré la participation de cinq de ses candidats au deuxième tour du tiers du sénat.

Pour les départements du Nord Est et du Sud Est, au cas où il n’y aurait pas de contestation, Wanique Pierre du Phtk avec un taux de 58.74% des voix (42,436 votes) et Joseph Lambert de Konbit nasyonal (Kona), avec 53.78% des voix (44,131 votes) assureront leurs sièges au sénat en janvier 2017.

En ce qui a trait au deuxième tour des sénatoriales complémentaires, Willot Joseph du Phtk (38.68%), Guy Philippe du Consortium (35.46%) et Dieudonne Etienne Luma du Phtk (34.94%) représenteront, respectivement, en janvier 2017, le Plateau central, la Grande Anse (une partie du Sud-Ouest) et le Nord.

Pour le deuxième tour de la députation complémentaire, Roger Milien de Fanmi Lavalas (32.84%), Joseph Manes Louis de Fanmi Lavalas (59.19%), Pierre Fequière Julien de la plateforme Canaan (56.79%), Lemaire Pierre de Renmen Ayiti (76.54%), Joseph Antonio Vericain (56.41%) et Raymond Rival (55.10%) de Ansanm patriyot pou lavni Ayiti (Apla) représenteront la 1re circonscription de Port-au-Prince, les communes de Cabaret, de l’Arcahaie, de Cité Soleil, de Gressier et de Cornillon à la chambre des députés.

Les communes de Saint Marc, Verrettes, Desdunes et Petite Rivière de l’Artibonite seront représentées respectivement par Samuel d’Haïti de Kona 65.47%, Gérard Paul Lormeus de Platfom leve kanpe 58.20%, Baudelaire Noelsaint du parti Organisation du peuple en lutte (Opl) 57.68% et Prophane Victor de Bouclier 54.20%.

Les communes de Port-à-Piment, Camp Perrin/Maniche (Sud), Jérémie (Grande Anse), Plaisance (Nord), Marigot (Sud-Est) et Môle Saint-Nicolas (Nord-Ouest) seront également représentées, respectivement par Daniel Letang de Konfederasyon inite demokratik (Kid) qui totalise 52.86%, Bertin Augustin de Vérité (66.53%), St Jean Marie Gladice Lundy de Bouclier (53.31%), Audné Alcide de Vérité (52.22%), Dieudonne Lherisson du Phtk (51.45%), Yves Dupras de Vérité (58.52%).

Philomé Hilaire Fanfan du Phtk (51.87%) pour la circonscription de Port-Margot (Nord), Hermogene Daniel de Fusion (54.58%) pour Dondon (Nord), Jean-Wilfrid Borgella du Phtk (59.09%) pour Saint Raphael (Nord), Rodney Charles de la plateforme Pitit Dessalines (53.76%) pour Acul du Nord (Nord), Jacques Julmice de Verite (55.27%) pour la Grande Rivière du Nord/Bahon (Nord), Jude Jean du Phtk (53,15%) pour la circonscription de Boucan Carré (Plateau central) assurent leurs places pour siéger au parlement haïtien.

Les circonscriptions de Savanette (Plateau central) et de Côtes-de-Fer (Sud-Est) seront représentées, respectivement par Guerda Bellevue Benjamin Alexandre de Apla, qui réalise 51.92%, et Roudy Devil de Opl, qui a obtenu 64% des voix.

Dans le département de l’Ouest, Fednel Monchéry du Phtk totalise 78,172 votes, soit 21.74%, suivi de Pierre Paul Patrice Dumont, du Rassemblement des patriotes haïtiens (Rph) qui réalise 67,194 voix, soit un total de 18.68% dans les suffrages du tiers du sénat.

Jean Marie Ralph Fethière du Phtk a réalisé 47,997 votes, soit 35.68%, dans le département du Nord, suivi de Théodore Saintilus, de la plateforme Pitit Dessalines, qui totalise 18,891 voix, soit un total de 14.04%.

Les résultats préliminaires du tiers du sénat placent Rony Célestin du Phtk, en première position dans le Plateau central avec 25,630 votes, soit 31.73%. Vient, en deuxième position, Abel Descollines de la Kid, qui réalise 15,259 voix, soit 18.89% des suffrages.

Pierre François Sildor du Phtk et Fritz Carlos Lebon de Fanmi Lavalas occupent les deux premières places dans le département du Sud avec un total des voix respectivement de 21,683 votes, soit 25.51%, et 21,532 votes, soit 25.33%.

Dans le Nord-Ouest, Kedlaire Augustin du Phtk arrive en première position avec un total de 33.62% (21,392 votes), suivi de François Lucas Sainvil de Tet kole sou chimen devlopman pour un Nord-Ouest uni et renové (Mosanoh), qui a obtenu 15.79% des voix (10,049 votes).

Garcia Delva de Ayiti an aksyon (Aaa) occupe, dans l’Artibonite, la première place avec 37,323 voix, soit 28.46% des votes, suivi de Marc Antoine Adolphe du parti Bouclier, qui réalise un taux de 15.63% soit un total de 20,495 voix.

Dans le département des Nippes, le Parti politique Bouclier avec Denis Cadeau, arrive en tête avec 10,320 voix, soit un total de 21.08%, suivi de Louberson Vilson de Fanmi Lavalas, avec 10,296 votes, soit 21.03%.

L’Organisation du peuple en lutte (Opl) avec Riché Andris réalise 17,350 voix, soit 30.77%, devant son poursuivant Jean Rigaud Bélizaire du Consortium, qui totalise 16,045 voix, soit 28.46%, dans le département de la Grande Anse.

Le Cep a également publié les résultats préliminaires pour la municipalité de Cotes-de-Fer qui positionnent Francoeur Dalexis de l’Opl en tête avec 44.34% devant Alfred Alies du Phtk qui réalise 31.57%.

Sept conseillers sur neuf ont paraphé ces résultats préliminaires, alors que six avaient fait le même geste pour ceux de la présidentielle, publiés dans la soirée du lundi 28 novembre 2016.

Jovenel Moise du Phtk était arrivé en tête dans ces résultats préliminaires de la présidentielle avec 55.67% des suffrages, suivi de Jude Célestin de la Ligue alternatif pour le progrès et l’émancipation haïtienne (Lapeh) qui totalise 19.52% des voix.

Des partisans de Fanmi Lavalas ont gagné à nouveau les rues de Port-au-Prince, ce lundi 5 décembre 2016, pour continuer de dénoncer ce qu’ils appellent un « coup d’État électoral ». [jd emb apr 05/12/2016 14:45]