Haiti-Elections : Le gouvernement annonce des dispositions de sécurité peu avant la publication des résultats

P-au-P, 28 nov. 2016 [AlterPresse] --- Le premier ministre Enex Jean-Charles demande aux autorités policières et judiciaires de prendre toutes les mesures nécessaires, pour assurer la sécurité des vies et des biens de tous, à l’issue de la session spéciale du Conseil supérieur de la police nationale (Cspn), tenue ce lundi 28 novembre 2016.

« Le gouvernement veut rester fidèle à sa mission essentielle, qui est de garantir la sécurité de l’ensemble des citoyens et la protection des biens dans tout le pays », lit-on dans un communiqué du bureau de communication du premier ministre.

Des instructions formelles ont été passées, par le chef du gouvernement, à la police, pour prendre toutes les dispositions, afin que l’ordre et le calme règnent sur tout le territoire.

Enex Jean-Charles était entouré des titulaires des Ministères de la justice et de la sécurité publique (Mjsp), Me Camille Edouard Jr, de l’Intérieur et des collectivités territoriales (Mict), Anick François Joseph, de son chef de cabinet, André Lemercier Georges, du secrétaire d’État à la sécurité publique, Himmler Rébu et du haut commandement de la Policenationale d’Haïti (Pnh), lors de la session spéciale du Cspn.

Des tirs sporadiques ont été entendus, tôt dans la matinée du lundi 28 novembre 2016, dans plusieurs quartiers populaires de la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

En dépit d’une mise en garde des autorités étatiques, les partisans du parti politique Fanmi lavalas continuent de manifester, ce lundi 28 novembre 2016, pour dénoncer ce qu’ils appellent un « coup d’Etat électoral », sans attendre la publication des résultats préliminaires des élections. [emb gp apr 28/11/2016 16:00]