Haïti-Élections : La présidence veut le respect de l’échéance du 20 novembre

P-au-P, 08 nov. 201 [AlterPresse] --- Le président Jocelerme Privert continue d’exhorter les instances concernées à respecter l’échéance du 20 novembre, date prévue pour l’organisation du premier tour de la présidentielle, du Tiers du Sénat et des législatives partielles.

Le chef de l’État a invité tous les acteurs à la collaboration afin de favoriser la tenue de ces élections, lors d’une rencontre au palais national, le lundi 7 novembre 2016 avec les protagonistes impliqués dans le processus électoral.

Le 20 novembre constitue, dit-il, une date irréversible et incontournable pour la stabilité en Haïti.

Privert a appelé les responsables à tout mettre en œuvre en vue de respecter ce délai, tout en insistant sur la réhabilitation des centres de votes endommagés.

300 centres de vote sur 328, qui devraient être utilisés dans les quatre départements les plus affectés par le passage de Matthew ont été, soit détruits ou endommagés, selon un bilan de l’institution électorale.

L’état d’avancement des travaux de réhabilitation des centres de vote après le passage de l’ouragan ainsi que l’aspect sécuritaire des scrutins prévus pour le 20 novembre prochain ont été au cœur de la rencontre du 7 novembre, précise une note de la présidence, transmise à AlterPresse.

Des conseillers électoraux, dont le président du Conseil électoral provisoire (Cep), Léopold Berlanger Junior, des cadres de la Mission des nations unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah), dont la cheffe de la dite mission, Sandra Honoré ainsi que le directeur général de la Police nationale d’Haïti (Pnh), Michel-Ange Gédéon ont pris part à cette rencontre.

Ont également assisté à la réunion des représentants du bureau de Nations Unies pour les services d’appui aux projets (Unops), le directeur de l’Unité de construction de logements et de bâtiments publics (Uclbp) et le directeur du Fonds d’assistance économique et social (Faes).

Les ministres des travaux publics, transports et communication, Jacques Evelt Eveillard, de l’économie et des finances, Yves Romain Bastien, de l’intérieur et des collectivités territoriales, Anick François Joseph ainsi que le directeur exécutif du Cep, Uder Antoine y ont également été présents. [jd emb gp apr 08/11/2016 12 :00]