Español English French Kwéyol

Haïti-Élections : La réouverture de la campagne électorale fixée au 3 novembre, une décision arbitraire, dénonce Renmen Ayiti

P-au-P, 3 nov. 2016 [AlterPresse] --- Le parti politique Renmen Ayiti qualifie d’arbitraire la décision du Conseil électoral provisoire (Cep) de ramener la date de la réouverture officielle de la campagne électorale au 3 novembre 2016 au lieu du 7 novembre.

Renmen Ayiti affirme avoir eu connaissance de cette décision par voie de presse, dans une note en date du 1er novembre 2016 et transmise à l’agence en ligne AlterPresse.

Le parti dénonce une attitude désinvolte et autocratique du Conseil.

La décision unilatérale du Cep de déplacer la date de réouverture officielle de la campagne électorale constitue un accroc aux principes élémentaires de la démocratie participative, fustige le parti du candidat à la présidence Jean Henry Céant.

Conformément à son agenda et au calendrier modifié publié par le Cep, Renmen Ayiti » entend lancer sa campagne électorale le 7 novembre 2016.

La relance de la campagne électorale devait se faire le lundi 7 novembre pour prendre fin le vendredi 18 novembre 2016, selon le calendrier précédemment élaboré.

La décision de l’organe électoral est préjudiciable au climat de confiance qui doit régner entre les partis, candidats et le Conseil électoral, avance le parti.

Tout changement ou modification du calendrier devrait se faire en concertation avec les différents partis et candidats, soutient-il.

Il estime qu’un dialogue entre le Cep et les partis politiques impliqués dans la course électorale permettrait à l’institution électorale de se ressaisir.

Cela pourra garantir le climat de confiance et de sérénité indispensable au processus électoral, avance Renmen Ayiti. [am emb gp apr 03/11/2016 14 :35]