Español English French Kwéyol

Haïti-Matthew/Éducation : Referans réclame une rapide réouverture des écoles, dans les zones touchées par l’ouragan

P-au-P, 18 oct. 2016 [AlterPresse] --- Le Regroupement des enseignants du fondamental pour une éducation rénovée par des actions nouvelles et solidaires (Referans) demande aux autorités concernées de faciliter la réouverture rapide des écoles, dans les départements les plus touchés par l’ouragan Matthew.

Dans une note transmise à AlterPresse, le mardi 18 octobre 2016, Referans recommande à l’État de reconstruire, sur le vif, les écoles détruites par l’ouragan, ainsi que d’apporter un accompagnement psychosocial aux enseignantes et enseignants, écolières et écoliers, dans les départements en crise.

Tout en insistant sur le besoin en cantine scolaire, afin de faciliter l’apprentissage, Referans demande à l’État d’accorder une attention spéciale au personnel éducatif, également sinistré dans les dégâts provoqués par le cyclone Matthew.

Le regroupement exige également l’allocation d’un 14e mois de traitement aux travailleurs du système éducatif, une contribution directe devant leur permettre de reconstruire leurs maisons, ainsi que des fournitures classiques pour leurs enfants.

Referans lance un vibrant appel de solidarité à la nation, afin qu’elle puisse faire face à la situation désastreuse qui sévit dans le pays, après le passage du cyclone Matthew.

Le regroupement demande également à ses membres de rester mobilisés, afin d’obtenir satisfaction auprès du pouvoir en place.

Parmi les revendications de Referans, figurent la nomination des enseignantes et enseignants, le paiement des arriérés de traitements, la valorisation du métier d’enseignant et l’octroi des avantages sociaux, afin que les enseignantes et enseignants puissent vivre entièrement de leur profession.

Environ 300 écoles ont été endommagées partiellement ou totalement par le passage de l’ouragan Matthew, a fait savoir le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (Menfp), dans une note en date du 09 octobre 2016.

Cependant, dans un communiqué, rendu public le 18 octobre 2016, le Menfp annonce la reprise des activités scolaires, cette semaine, dans différents établissements aux Cayes, chef-lieu du département du Sud, également ravagé pendant le passage de Matthew.

Malgré tout, plusieurs établissements soclaires, affectés par le passage du cyclone Matthew, demeurent encore paralysés, depuis le lundi 10 octobre 2016, date fixée pour la reprise des classes par le Menfp.

Peu de temps après le passage de Matthew, le Ministère a promis un remaniement du calendrier scolaire, afin de permettre aux élèves de profiter des 200 jours de classe, initialement envisagés pour l’année académique 2016 - 2017. [am emb rc apr 18/10/2016 13:50]