Haïti-Matthew : Les déportations aériennes de ressortissants haïtiens, suspendues temporairement, annoncent les autorités américaines

P-au-P, 14 oct. 2016 [AlterPresse] --- Les déportations aériennes des ressortissants haïtiens récemment appréhendés dans les ports d’entrée ou en direction des États-Unis sont suspendues, de manière provisoire, suite au passage de l’ouragan Matthew.

Ce moratoire est observé uniquement à cause du passage de l’ouragan, précise le secrétaire américain à la sécurité intérieure, Jah Johnson, dans une note en date du 12 octobre 2016 et transmise à AlterPresse.

L’ouragan Matthew, avec son lourd bilan partiel de 473 morts, 75 disparus, 339 blessés et plus de 175 mille 500 personnes, a mis le pays à genoux.

Un groupe de plus de 57 congressistes républicains et démocrates, avec comme chef de file Frederica S. Wilson (élue au 24e district de la Floride), avait écrit au président Barack Obama pour lui demander de reconsidérer la décision de reprendre les déportations non pénales sur Haïti.

Ce groupe bipartisan a insisté, entre autres, sur le fait que la situation en Haïti, ne s’est pas suffisamment améliorée six ans après le terrible tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Frederica S. Wilson a souligné que les déportations non pénales renverraient des milliers d’Haïtiens, respectueux de la loi, à une situation incertaine en Haïti.

La décision de déportations concerne également les Haïtiens ayant commis des crimes aux États-Unis d’Amérique.

Le secrétaire Johnson réaffirme que le changement de politique annoncé le 22 septembre 2016 en ce qui concerne la reprise des déportations régulières vers Haïti demeure en vigueur maintenant et à l’avenir.

Il précise que le département d’État travaille avec le gouvernement haïtien afin que les déportations s’effectuent « de manières plus humaines et plus discrètes possibles ». [am emb gp apr 14/10/2016 11 :50]