Partenariat mondial mobilisé pour éliminer l’extrême pauvreté en Haïti

Communiqué de Fonkoze

Soumis à AlterPresse le 22 novembre 2004

Des leaders mondiaux dans le domaine de la réduction de la pauvreté se sont rencontrés la semaine dernière à Thomonde, un village isolé situé sur le Plateau Central haïtien, pour collaborer à un plan d’élimination de
Fonkoze, la plus grande institution de micro finance en Haïti, et Zanmi Lasante, l’ONG leader en Haïti pour la fourniture de soins de santé primaire en milieu rural, ont joint leurs efforts à ceux de partenaires haïtiens et internationaux ainsi que d’experts dans les domaines de la santé et de la micro finance, comme dans celui de la mobilisation communautaire, de l’éducation, de l’eau et de l’agriculture. Ils ont réuni des experts qui sont venus de pays aussi lointains que le Bangladesh, le Cameroun et la Bolivie, aussi bien que de la République Dominicaine.

"J’en ai assez de ramener les victimes de la tuberculose, du Sida et d’autres maladies, arrivées aux frontières de la mort, au point où ils peuvent devenir économiquement actifs, puis de les voir souffrir parce qu’ils n’ont aucune possibilité de gagner leur vie » déclare le docteur Paul Farmer, fondateur de Zanmi Lasante, qui sert déjà 75% des personnes infectées par le VIH et d’autres maladies dans la région du Plateau Central haïtien. Le travail du Docteur Farmer est le sujet d’un best-seller « Mountains Beyond Mountains » dont l’auteur, Tracy Kidder, a été lauréat du prix Pulitzer.

"Le sommet a rassemblé une somme d’expériences internationales pour briser le mythe selon lequel nous ne pourrions pas sortir les gens de l’extrême pauvreté », ajoute Anne Hastings, Directrice de Fonkoze. « Dorénavant personne ne pourra nous dire que c’est impossible ». Fonkoze compte 60 000 clients de prêts micro financement en Haïti.

"Nous briserons le cycle de la pauvreté en cinq ans en accompagnant les familles et les foyers extrêmement pauvres infectés et affectés par le VIH et la tuberculose grâce à une assistance sociale sur mesure, des aides à la formation et au petit commerce, pour les rendre capables de devenir économiquement auto suffisants. »

L’initiative lancée par ce sommet doit être la réplique du modèle pionnier BRAC mis en œuvre au Bangladesh pour la réduction de l’extrême pauvreté. Cette initiative s’inspire aussi de l’expérience des autres experts mondiaux et sera adaptée au contexte local haïtien. Compte tenu que l’extrême pauvreté en Haïti n’est pas homogène, les participants au sommet ont conçu de nouveaux programmes spécialement ciblés sur les plus vulnérables : les familles et les foyers extrêmement pauvres vivant avec le VIH et la tuberculose.

"Ceci marque le début de la mondialisation du mouvement anti pauvreté » déclare le Dr Robert Davis, Vice-président Senior de « Program Services for Freedom from Hunger », l’un des animateurs du sommet. « Nous sommes en train d’adapter des modèles qui ont fait leur preuve à travers le monde, pour résoudre l’extrême pauvreté en Haïti. »

Les principaux acteurs de l’initiative du sommet comprennent FONKOZE, Medishare, Zanmi Lasante et Concern Worlwide. Les partenaires participants internationaux sont la Grameen Bank et BRAC au Bangladesh, Pro Mujer Bolivie, et Afriland Bank/MC2/Muffa au Cameroun. Les partenaires stratégiques incluent l’USAID, les projets FINNET et HAP, Save the Children, Plan International, Haiti Outreach, MEDA, Freedom from Hunger et la Fondation Grameen USA.

Pour recevoir des informations sur les résultats du sommet, envoyer un email à : summit@fonkoze.org

Pour obtenir des informations sur les participants et prendre connaissance des messages publiés chaque jour pendant le sommet, rendez-vous sur le site : http://www.fonkoze.org/summit.htm

Port au Prince, Haïti, le 22 novembre

Ref : Anne Hastings

(509) 556-3910

director@fonkoze.org